1-1-e1669908198824-png
incendies-le-gouvernement-inclut-64-paroisses-supplementaires-dans-la-liste

Incendies: le gouvernement inclut 64 paroisses supplémentaires dans la liste de soutien aux agriculteurs

Ainsi, l’annexe du décret n° affectation ».

Signé par la ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Maria do Céu Antunes, l’arrêté publié lundi comprend plusieurs paroisses des municipalités de Gouveia et Seia (sept chacune), Ourém (six), Oliveira do Hospital et Vila Real (cinq chacune) , Celorico da Beira, Covilhã, Sabugal et Valpaços (quatre chacun), Albergaria-a-Velha, Pinhel et Guarda (deux chacun).

Dans la municipalité de Gouveia, dans le district de Guarda, la liste comprend les paroisses d’Aldeias et Mangualde da Serra, Arcozelo, Moimenta da Serra et Vinhó, Nespereira, Ribamondego, Vila Franca da Serra et Vila Nova de Tazem.

De Seia, une municipalité du même district, les paroisses de Girabolhos, Loriga, Pinhanços, Santa Comba, Santiago, Seia, São Romão et Lapa dos Dinheiros, Torrozelo et Folhadosa sont désormais incluses.

La municipalité d’Ourém, dans le district de Santarém, comprend désormais les paroisses de Caxarias, Gondemaria et Olival, Matas et Cercal, Rio de Couros et Casal dos Bernardos, Seiça et Urqueira.

La liste comprend également une paroisse dans les municipalités d’Águeda, Alvaiázere, Belmonte, Estarreja, Figueira de Castelo Rodrigo, Fundão, Leiria, Ribeira de Pena, Rio Maior, Sever do Vouga, Trancoso et Vila Pouca de Aguiar.

Ces 64 paroisses ont été ajoutées parce qu’elles étaient couvertes par les récents incendies qui ont dévasté le pays et « considérant qu’il est prioritaire d’accorder un soutien aux producteurs en vue de l’achat d’aliments pour animaux », justifie l’ordonnance.

Le 25 août, un ajout au même décret avait été publié dans le Diário da República, augmentant la liste avec 26 paroisses supplémentaires dans les municipalités de Belmonte, Celorico da Beira, Covilhã, Fundão, Góis, Gouveia, Guarda, Mangualde, Penacova et Château de Penalva.

Le gouvernement a publié, le 16 août, l’ordonnance qui crée un soutien, avec une allocation totale de 500 000 euros, pour l’alimentation animale des agriculteurs touchés par les incendies au Portugal continental.

Selon l’ordonnance, les propriétaires d’ovins, de bovins, de caprins et d’équidés peuvent bénéficier de ce soutien, avec des exploitations situées dans des zones touchées par les incendies survenus au Portugal continental.

Pour solliciter cette aide, les producteurs doivent faire inscrire leurs animaux au Système national d’information et d’enregistrement des animaux (SNIRA) ou au Registre national équin (RNE).

Le ministère de l’Agriculture a noté que, si le montant associé aux demandes approuvées dépasse l’allocation, le paiement à chaque bénéficiaire « fait l’objet d’une réduction proportionnelle entre les candidats ».

AMF (CYC/PE) // SSS

Articles récents