La coopérative viticole de Lagoa, maintenant Única – Adega Cooperativa do Algarve, était autrefois le plus grand nom de la vinification de la région. Aujourd'hui, il fonctionne toujours à partir de l'ancien bâtiment original Adega Cooperativa qui domine le rond-point principal de Lagoa, partageant l'espace avec la galerie d'art Lady in Red.

La durée de séjour de l'une ou l'autre entreprise dans l'immeuble sera régie par le temps qu'il faudra aux propriétaires actuels pour trouver un acheteur, qui démolira probablement cette icône locale et nous donnera un autre bloc d'appartements de charme ou peut-être un centre commercial. Mais pour le moment, le vieil édifice en ruine est fier, et dans les caves, beaucoup a été fait ces dernières années pour améliorer la qualité des vins produits ici.

En tant que résident local depuis de nombreuses années, j'ai décidé de visiter l'adega la semaine dernière et d'acheter une sélection de leurs vins à ouvrir et à déguster avec un groupe d'amis.

Parmi les six bouteilles présentées ici, la préférée était la Reserva blanche, un vin élaboré à partir du cépage Crato Branco local, fermenté et vieilli en chêne. Mais le chêne est bien intégré, donnant une touche de complexité au nez et une texture ronde en bouche; un blanc très agréable et facile à boire, ce qui justifie largement le prix de 5,70 € seulement.

Quant aux rouges, le choix des trois était l'assemblage Reserva 2018 au prix de 7 €, un vin bien équilibré avec des saveurs de chêne et de fruits noirs bien intégrées.

En tant que fan du cépage Negra Mole, j'ai été un peu déçu par le label Signature, même si, cela dit, tous les autres vins du marché du cépage Negra Mole sont considérablement plus chers que les 6,50 € facturés pour celui-ci.

Quant au Premium 2017, au même prix que le Reserva à 7 €, c'est un vin bien plus lourd et concentré avec une très forte présence de chêne, tant au nez qu'en bouche. Cela pourrait être un vin très décent en préparation, mais il lui faudra encore quelques années en bouteille.

Enfin, parmi les vins du label Porches en blanc et en rosé, aux prix de 5,50 € et 3,80 € respectivement, le rosé le moins cher était clairement le favori, plein de saveur dans le style rosé old school mais avec une belle finale sèche; un vin BBQ très buvable à petit budget.

Le blanc, issu du cépage Viognier, a une texture crémeuse, assez agréable mais ne correspond pas à la reserva blanche précitée.

Dans l’ensemble, si, comme moi, vous avez donné aux vins de Lagoa une large place en fonction de la qualité des vins qui y étaient produits, il est temps de les revoir. La boutique adega est ouverte pour des dégustations et, si vous visitez l'après-midi, la galerie d'art constitue un excellent détournement.

patrick.stuart@open-media.net