«Le CES voit avec une grande inquiétude l’absence d’approche intégrée de la sécurité sociale dans le document présenté, qu’il juge particulièrement grave dans un contexte où la crise a accentué les inégalités existantes et expose la nécessité d’une large réflexion afin de garantir une protection sociale adéquate pour tous », déclare un projet d’opinion CES sur les grandes options du plan 2021-2025.

Compte tenu de la situation de la crise pandémique et de ses impacts économiques et sociaux, le CES a souligné l’importance de politiques adéquates, en vue de promouvoir l’emploi et la cohésion sociale, avec des politiques nationales appropriées articulées avec les instruments communautaires disponibles.

Dans le document qui sera soumis à l’approbation de la plénière de la CES, mardi, le Conseil a noté «la remarquable capacité d’adaptation du NHS et ses efforts pour répondre à la pandémie», tout en reconnaissant les faiblesses «mises en évidence et exacerbée par l’épidémie de pandémie au Portugal, ainsi que ses impacts sur la santé et la morbidité de la population ».

«Le CES se félicite de la reconnaissance du SNS comme l’un des principaux piliers de l’État social, soulignant toutefois l’importance de l’intégration et des synergies, à travers la mise en œuvre de politiques cohérentes, avec les secteurs privé et social», lit-on dans l’avis de projet , auquel l’agence Lusa avait accès.

Le CES a recommandé la création d’un processus de suivi de la mise en œuvre des mesures définies dans les GOP et la présentation des résultats de ce suivi dans les GOP des années suivantes.

Le CES a également souligné que « tout investissement public doit faire l’objet d’une évaluation ex ante de l’impact sur les femmes et les hommes, sur la base d’un budget sensible au genre ».

Le Conseil a critiqué le fait que, dans le domaine de la fiscalité, les seules références dans le GOP soient liées à la fiscalité verte, dans le cadre du programme pour la transition climatique et la durabilité des ressources.

« Le CES a estimé que le sujet de la fiscalité devait avoir une approche transversale à tous les agendas, s’accompagner d’autres mesures liées à la politique fiscale, telles que la simplification et la transparence, sans négliger la justice fiscale », a-t-il défendu.

Le CES a également estimé qu’il devrait y avoir «une politique plus assumée de valorisation du travail, en tant qu’élément déterminant et transversal d’un développement économique favorisant une répartition plus juste des richesses et l’amélioration des conditions de vie de la population».

«Dans l’agenda stratégique pour l’innovation et la numérisation, l’amélioration des qualifications de la population portugaise devrait être un facteur décisif pour le développement économique et social, et devrait donc être considérée comme une priorité politique transversale. Il est donc important non seulement de poursuivre les efforts pour récupérer les faibles qualifications, qui constituent encore aujourd’hui une contrainte sur notre potentiel économique, mais aussi d’assurer une réelle amélioration des compétences afin que les enjeux de la transition numérique et environnementale se traduisent par des gains pour tous » , a défendu.

Dans son projet d’avis, le CES a considéré les mesures énumérées dans le cadre de la transition climatique comme positives et a souligné l’importance accordée aux mesures d’atténuation du changement climatique et la volonté exprimée dans les GOP de passer d’un modèle d’économie linéaire à un modèle économique. circulaire modèle où l’utilisation la plus efficace des ressources est privilégiée.

Pour le CES, il est également essentiel que, dans l’approche de la compétitivité des entreprises, «la capitalisation des entreprises en difficulté économique et financière soit favorisée, notamment dans le contexte de la pandémie de covid-19 qui a fortement affecté l’équilibre du capital des entreprises. , faisant référence à la création du Banco Português de Fomento dans les Grandes Options 2021-25 et à la capacité de cette institution à accompagner les entreprises à travers différents types d’instruments de financement ».

Le CES a également recommandé «une exposition plus explicite des mesures et une évaluation correspondante des mesures mises en œuvre en matière d’économie et de lutte contre la pauvreté dans les communautés de migrants».

RRA // CSJ

Le contenu GOP: CES considère qu’un manque sérieux d’approche intégrée de la sécurité sociale apparaît en premier dans Visão.