Cet espace de Lisbonne dédié à la réflexion sur l’architecture contemporaine, a ouvert en 2012 avec l’exposition « O Ser Urbano. Nos Caminhos de Nuno Portas », à l’occasion du 50e anniversaire de la carrière professionnelle de cet architecte de premier plan, célèbre son dixième anniversaire avec un programme jusqu’à dimanche.

Au cours des dix dernières années, Garagem Sul a présenté 29 expositions – vues par un total de 137 743 visiteurs – 25 conférences internationales, quatre bâtiments « Summer Square », lancé 16 publications, organisé des débats, des cycles de films et des visites guidées, selon les données envoyées à l’agence Lusa.

Créé par le CCB pour fonctionner comme un « laboratoire où l’on découvre les mécanismes de transformation des lieux habités », l’espace célèbre aujourd’hui une décennie avec trois jours d’ateliers, de « performances » et de visites guidées d’expositions.

Vendredi, à 18h00, selon l’horaire de Garagem Sul, l’inauguration d’un nouvel espace de réception est prévue avec la présence de Livraria A+A, et à 21h30, la présentation de « Invasor Abstracto #5 », une ‘radio-performance’ du collectif OSSO, avec Ricardo Jacinto, Pedro Tropa, Teresa Santos et Nuno Morão.

Le samedi, à partir de 11h00, l’atelier « Cubos Sonoros », une visite guidée pour les familles et le programme « Construire une maison » d’Adriano Reis, dans le cadre de l’exposition « Sound It. Rádio Antecâmara”, avec MUAY, un groupe formé par Hugo Ferreira et Nuno Melo Sousa.

Au même moment, le dimanche matin, commence l’atelier «Le son qui nous entoure», suivi de «Na Cozinha do Conselheiro Ayres», de João Soares, dans le cadre de l’exposition «Sound It. Radio Antehamara », et une visite guidée.

Ce programme est le point de départ du partenariat entre Garagem Sul et la Fundação Millennium BCP pour la saison 2022-2024, qui devient le nouveau mécène de cet espace, selon le CCB.

Actuellement, Garagem Sul détient des brevets pour l’exposition «Sound it. Rádio Antecâmara », organisée par Alessia Allegri et Pedro Campos Costa, qui présente la dimension sonore de l’espace, accompagnée de « Os Novos Novos », organisée par André Tavares, sur « une nouvelle génération de professionnels qui montrent la vitalité de l’architecture ».

En une décennie, cet espace du CCB a présenté – parmi une trentaine – les expositions « Sou Fujimoto. Architecture futurospective », dans l’année suivant l’inauguration, et plus tard, « Tanto Mar – Portugais hors du Portugal » (2014), « Carrilho da Graça : Lisboa » (2015), « Eduardo Souto de Moura : Continuidade » (2016), « Victor Palla et Bento d’Almeida : Architecture d’un autre temps » (2017), « Dessins de Marques da Silva à l’Atelier Laloux 1890-1896 » (2018), « L’Université est dans l’air. Spreading Modern Architecture UK/1975-1982 » (2019), « La mer est notre terre. La construction sensible du littoral » (2020).

L’année dernière, les expositions « Em Casa. Projets de logements contemporains » et « Fragments archéologiques de l’architecture portugaise (1987-2006) ».

SA // TDI