1-1-e1669908198824-png
28143264_wm-7342977-7843540-jpg

Festa do Cante célèbre huit ans d’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO à Serpa et à Lisbonne

L’initiative se déroulera jusqu’au 27 novembre, à Serpa, mais aussi à Lisbonne, et vise à commémorer l’inscription du cante sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO). .

L’événement, organisé par la Câmara de Serpa et le Museu do Cante Alentejano, avec le soutien de la Casa do Alentejo, à Lisbonne, et de la Direction régionale de la culture de l’Alentejo, vise également à « promouvoir la chanson et favoriser la convivialité, le partage et l’échange ». d’expériences entre chanteurs et public », ont souligné aujourd’hui les promoteurs

L’édition de cette année de la Festa do Cante débute ce vendredi à 19h00 au Cineteatro Municipal de Serpa, avec la présentation du CD « Alentejo Ensemble », du Rancho de Cantadores de Paris (France).

C’est « le premier groupe de chant multinational » et « aucun des membres n’est originaire de l’Alentejo », n’intégrant « qu’un seul Portugais », a expliqué la mairie.

L’œuvre discographique « Alentejo Ensemble » présente « un ensemble de modes emblématiques de l’Alentejo, mais avec un look contemporain ».

L’album, enregistré par six membres du groupe, « présente diverses tendances, du traditionnel ‘à capella’ aux nouveaux arrangements pour instruments électriques, en passant par des groupes de jeunes et de femmes », a indiqué l’organisation.

La présentation à Serpa comptera avec la participation du groupe choral et ethnographique de Casa do Povo de Serpa, du Rancho de Cantadores d’Aldeia Nova de São Bento, du groupe de chorales féminines As Ceifeiras de Pias, du choeur et du groupe ethnographique de l’Académie senior de Serpa. et L’Alentejo.

Le Museu do Cante Alentejano, à Serpa, accueille, le 5 novembre, la présentation du livre « Pelos Trilhos do Cante », de Simão Miranda, de Mariana Cristina Borralho et avec la participation de Grupo Coral da Adega de Vidigueira, Cuba et Alvito et le Grupo Coral Os Alentejanos da Damaia.

Le 12, au même endroit, l’œuvre « Práticas da Cultura na Raia do Baixo Alentejo, Utopias, Cretividade e Formas de Resistencia », de Dulce Simões, de Paulo Lima et de l’éditeur Fernando Mão de Ferro, avec la participation de le Coral Group Os Arraianos de Vila Verde de Ficalho.

« Natureza Morta », de JM Rodrigues, est l’exposition photographique qui pourra également être visitée dans ce musée, à partir du 18 novembre, tandis que, le lendemain, la Casa do Alentejo, à Lisbonne, accueille le concert de présentation du CD « Cantares do Alentejo », œuvre du chef d’orchestre et compositeur Fernando C. Lapa, pour guitares classiques, du projet Cante Alentejano com Erudição, du Bracara Augusta Guitar Trio et avec la participation du Groupe choral et ethnographique de Casa do Povo de Serpa (16h00).

La Festa do Cante comprend également, le 26 novembre, des chants dans les différents lieux de la municipalité de Serpa, par les groupes choraux de la municipalité et, le lendemain, au cinéma municipal (19h00), la cérémonie officielle du 8 anniversaire du chant en tant que patrimoine de l’UNESCO, avec des performances de divers groupes du comté, ainsi que Vitorino et Celina da Piedade, entre autres.

Le Cante Alentejano, chant collectif sans instruments, est devenu Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité par l’UNESCO, le 27 novembre 2014, grâce à une candidature présentée par la Chambre de Serpa et l’Entité Régionale de Tourisme de l’Alentejo et du Ribatejo.

RRL // MAG

Articles récents