Le SAD du FC Porto a terminé l'année 2019/20 avec une «perte record» de 116,1 millions d'euros, justifiée par l'absence de l'administration de la Ligue des champions et l'impact de la pandémie de covid-19.

«Malgré le succès sportif [interne], avec la conquête du 'double' [Liga et Taça da Portugal], chose qui ne s'était pas produite depuis 11 ans, l'absence anormale de la Ligue des champions et les événements des derniers mois ont eu un impact négatif» , dit Pinto da Costa.

L'absence de Ligue des champions, étant donné que les «  dragons '' ont été retirés tôt, a généré une baisse de chiffre d'affaires par rapport à la saison précédente de près de 71 millions d'euros, puisqu'en 2018/19 le FC Porto a collecté 80,9 ME et en 2019 / 20, en Ligue Europa, n'est pas allé plus loin que 9,9 ME.

L'impact de la pandémie de covid-19, qui a fait que les jeux se sont déroulés sans audience, a entraîné une baisse des revenus des billets, des frais d'adhésion et des droits de transmission, enregistrée par l'administration de Porto, avec une perte d'environ 15 ME.

Le responsable de la zone financière des «dragons», Fernando Gomes, a également expliqué que le fait que la clôture comptable ait eu lieu le 30 juin, contrairement au championnat qui a eu lieu plus tard, les ventes d'août ne sont pas entrées dans les comptes.

"L'UEFA a déterminé la clôture de la saison 2019/20 en juin, de sorte que les joueurs vendus par le FC Porto après cette date, pour des valeurs supérieures à 100 ME, ne sont pas entrés dans les comptes et n'entreront que l'année en cours", a-t-il déclaré.

Les résultats des transactions de pass joueurs n'étaient que de 551 milliers d'euros, une valeur inhabituellement faible pour le SAD de Porto, qui réalise en moyenne environ 40 millions d'euros de plus-values ​​par an.

Malgré la «perte record» enregistrée lors du dernier exercice, Fernando Gomes est convaincu que le FC Porto quittera le champ du fair-play financier de l'UEFA à la fin de la saison, dans laquelle il s'attend à un record de plus-values vendre des joueurs.

"Nous sommes très susceptibles – dans des conditions normales [sans restrictions sportives inhérentes à la pandémie de covid-19] – de quitter le fair-play financier de l'UEFA cette saison, malgré ces résultats", a déclaré l'administrateur Fernando Gomes.

Pour justifier cette affirmation, Fernando Gomes rappelle les gains déjà réalisés avec la vente de joueurs, qui n'entreront que dans la fin de l'année en cours, et la présence en Ligue des champions, dans laquelle les «  dragons '' visent les huitièmes de finale.

APS // AJO

Le FC Porto content d'une «perte record» de 116,1 ME en raison de l'absence de LC et de covid-19 apparaît en premier à Visão.