Selon l’entreprise, dans un communiqué, ces plans ont été présentés aujourd’hui par EDP Espagne à Adrián Barbón, président du gouvernement de la Principauté des Asturies, une région où la compagnie d’électricité est présente depuis 20 ans.

Dans le cadre de son engagement en faveur de la transition énergétique, EDP propose désormais de «renforcer son leadership avec des projets ambitieux» liés aux énergies renouvelables dans cette province espagnole, à savoir le développement du premier parc éolien flottant du pays et la reconversion de l’Aboño et Soto de Ribera pour des projets liés à l’hydrogène vert et au stockage d’énergie et à la production d’énergie renouvelable.

Dans le cas de Soto de Ribera, l’objectif est de faire de cette usine un «centre de référence pour le stockage des énergies renouvelables et les nouveaux usages de l’hydrogène vert», en la transformant en «batterie verte» des Asturies.

«En ce qui concerne la production d’énergie renouvelable, EDP a déjà lancé le processus d’une mini-centrale hydraulique qui profiterait des eaux de Nalón lors de son passage dans l’usine. Cette installation viendrait s’ajouter à un parc photovoltaïque que l’entreprise envisage de mettre en œuvre sur le terrain du projet », précise la compagnie d’électricité.

Comme il l’explique, «l’énergie renouvelable générée par les deux installations serait injectée dans le réseau pour répondre à la demande et permettrait de produire et de stocker de l’hydrogène vert, le surplus étant stocké dans deux types de batteries: lithium-ion et une combinaison de RedOx et deuxièmes batteries. Vie (par exemple, pour les véhicules) ».

Quant à la centrale thermique d’Aboño, qui garantit depuis près de 50 ans la stabilité de l’approvisionnement en électricité de l’industrie asturienne, EDP envisage de «conserver le rôle de leader» de cette infrastructure, mais dans le nouveau contexte de la transition énergétique.

« La société propose de convertir cet emplacement stratégique en vallée de l’hydrogène vert asturien: la connaissance technique, le marché et la situation géographique privilégiée de ces installations garantiraient la production et la fourniture à l’industrie asturienne d’électricité et d’hydrogène vert nécessaires à son fonctionnement », lire dans la déclaration.

Ainsi, EDP propose de développer un parc photovoltaïque dans les installations actuelles d’Aboño, qui, «ajouté au parc éolien flottant ‘offshore’ que l’entreprise a conçu pour la côte asturienne, permet un accès facile à l’eau, aux infrastructures électriques et au port d’El Musel, permet la production et le stockage nécessaires d’hydrogène vert à Aboño ».

PD // EA

EDP ​​content annonce des investissements de 470 ME dans des projets renouvelables dans les Asturies, en Espagne il apparaît d’abord à Visão.