EDP ​​​​- Energias de Portugal, SA, via EDP Renováveis, a conclu un accord pour l’achat d’un portefeuille éolien et solaire de 544 mégawatts (MW) au Royaume-Uni, a annoncé la société à la Securities and Exchange Commission portugaise (CMVM) .

Selon les informations, la transaction a été réalisée « au travers de deux accords distincts, avec Vento Ludens et Wind2, pour une valeur totale pouvant atteindre 71 millions de livres sterling. [82 milhões de euros], conditionnée à l’atteinte d’objectifs prédéterminés pour chaque projet ».

La note indique également que le portefeuille comprend 5 MW d’un projet éolien en exploitation, mis en service en 2012 avec un tarif de rachat de 20 ans, 192 MW de projets éoliens à un stade avancé de développement, « qui participeront au prochain CfD et sur le marché britannique des CAE privés et devraient entrer en service d’ici 2025 ».

Il comprend également 347 MW de projets en développement, dont 229 MW d’énergie éolienne et 118 MW d’énergie solaire.

Selon la société, le Royaume-Uni a un profil de risque faible et est l’un des plus grands marchés énergétiques d’Europe.

« Récemment, le gouvernement britannique a annoncé un objectif visant à atteindre zéro émission nette de gaz à effet de serre d’ici 2050 et a signalé qu’à partir de 2021, les projets d’éolien terrestre et solaire seront éligibles pour participer aux enchères CfD, qu’ils estiment le faire tous les deux ans jusqu’à ce que 2030 », dit EDP.

Dans les informations transmises à la CMVM, la société ajoute également que « le Royaume-Uni est un marché à forte liquidité et possède l’un des marchés les plus développés pour les CAE en Europe, offrant de multiples options d’entrée sur le marché pour ce portefeuille ».

Cette transaction permet à EDP Renováveis ​​​​d’« établir sa présence sur le marché onshore britannique avec un large portefeuille technologiquement diversifié à différents stades de développement, ainsi qu’une équipe de développement expérimentée qui se concentrera sur des opportunités supplémentaires dans le pays », souligne.

EDP ​​souligne également que ce portefeuille renforce également la présence d’EDP Renováveis ​​au Royaume-Uni, « en diversifiant et en complétant sa déjà longue présence offshore, où elle dispose aujourd’hui de 1 GW de capacité offshore brute en construction et de 0,9 GW en développement à travers vents océaniques ».

« L’entrée sur le marché britannique s’inscrit dans le contexte du plan d’affaires 2021-25 d’EDPR, offrant une option de diversification et de croissance, renforçant la position d’EDPR en tant que leader mondial des énergies renouvelables », ajoute la société.

SO // SB