La direction générale des arts (DGArtes) a reçu, à ce jour, 12 plaintes des résultats du concours dans les domaines de la création et de l'édition, du programme de soutien aux projets 2020 de la direction générale des arts, a déclaré une source officielle de cette organisation à Lusa.

DGArtes prendra en charge 110 candidatures, sur un total de 506 analysées, dans le cadre du Programme d'Appui aux Projets, dans les domaines de la Création et de l'Édition, pour un montant total d'environ 2,4 millions d'euros. Cependant, les candidatures soutenues représentent moins du tiers des 388 candidatures jugées éligibles par le jury.

Après avoir publié les résultats du Programme d'Appui aux Projets, dans le domaine de la Création et de l'Édition, la DGArtes a confirmé l'exemption d'audition des parties intéressées, à titre exceptionnel, car elle estimait que cela «compromettrait l'octroi de l'aide».

Les entités maintiennent cependant «leurs droits de défense garantis, par la consultation publique du processus d'appel d'offres et le droit de se plaindre ou de faire appel de la décision», lit-on dans un communiqué publié le 29 novembre sur le site. cet organe du ministère de la Culture.

En réponse aux questions envoyées par l'agence Lusa, DGArtes a révélé aujourd'hui que «à ce jour, 12 plaintes ont été déposées, avec le délai toujours en cours», liées au programme d'appui aux projets 2020, dans les domaines de la création et de l'édition.

La renonciation à la phase d'audition des parties intéressées était également intervenue dans le cadre du concours dans le domaine de la programmation et du développement des publics, qui garantit cette année le financement de 37 candidatures, pour un total de 990 milliers d'euros.

Dans le cas de ce concours, «cinq plaintes ont été déposées à la DGArtes, et la période de réclamation est déjà terminée».

Dans la réponse envoyée aujourd'hui à Lusa, DGArtes souligne que, «dans les deux cas (concours sur les domaines de la création et de l'édition et concours sur les domaines de la programmation et du développement des publics), les entités peuvent encore faire appel – la décision du concours ou réponse à la plainte – au Cabinet du ministre de la Culture, dans les 30 jours ouvrables ».

Les résultats du concours dans les domaines de la création et de l'édition du programme de soutien aux projets 2020, critiqués par Plateia – Association des professionnels des arts du spectacle, ont conduit le PCP et BE à soumettre au Parlement des demandes, approuvées aujourd'hui, pour audition urgente. le ministre de la Culture et les organisations représentant les travailleurs du secteur.

Outre Graça Fonseca, le Syndicat des travailleurs du spectacle, de l'audiovisuel et des musiciens (Cena-STE) et les associations Plateia, REDE – Association des structures pour la danse, l'Action coopérative, APTA seront entendus au Parlement sur le même sujet. – Association portugaise des techniciens audiovisuels, Performart et AAVP – Association des artistes visuels au Portugal.

En outre, après la publication des résultats, le directeur de Seiva Trupe, une compagnie de théâtre de Porto de 47 ans, Jorge Castro Guedes, a démissionné en raison du «manque de soutien du ministère de la Culture» et de son exclusion de financement de la direction générale des arts.

Selon les cartes du concours, la candidature de la société Seiva Trupe a été considérée comme éligible à un soutien financier, avec un classement de 72%, cependant, seules les candidatures supérieures à 82% ont été prises en considération.

Seiva Trupe-Teatro Vivo a fermé ses portes en 2018, après avoir échoué dans le cadre des concours du programme de soutien durable aux arts de la DGArtes 2018-2021.

Concernant les 110 candidatures éligibles et soutenues cette année dans les domaines de la création et de l'édition, la grande majorité correspond à des entités de la zone métropolitaine de Lisbonne (79), suivie par le Nord (23), le Centre (quatre), l'Algarve ( trois) et Alentejo (un).

Les projets doivent être réalisés «dans la période d'un an, jusqu'au 31 décembre 2021, et doivent obligatoirement prévoir une activité publique, en personne, de format virtuel ou mixte, dans les domaines artistiques suivants: arts de la scène (cirque et arts de la rue contemporains, danse, musique et théâtre), arts visuels (architecture, arts visuels, design, photographie et nouveaux médias) et croisement disciplinaire ».

JRS (AL / CCM / MAG) // MAG

Contenu DGArtes: Au moins 12 plaintes concernant les résultats de la prise en charge de la création et de l'édition apparaissent en premier dans Visão.