« Toute la flotte était à l’arrêt, il n’y avait aucun navire en circulation, sauf pour des services minimes. Toutes les carrières se sont complètement arrêtées », a déclaré à Lusa Paulo Lopes, président de la Fédération des syndicats des transports et des communications (Fectrans), faisant le bilan de la matinée du premier des trois jours de grève partielle, qui prévoit une nouvelle coupure de service. en fin d’après-midi d’aujourd’hui.

Paulo Lopes a ajouté que, « dans la carrière de Trafaria, il n’y aura aucun navire en circulation, quelle que soit la grève, car le seul navire qui assure la connexion [a Belém] est tombé en panne » et ne devrait être prêt à circuler que jeudi, dernier jour de grève.

Le dirigeant syndical a réaffirmé que « cet arrêt n’a rien à voir avec l’administration, mais avec le gouvernement du Parti socialiste, qui insiste sur cette politique de non-valorisation des salaires ».

Lundi, Paulo Lopes avait déjà déclaré à Lusa que le gouvernement « veut maintenir une autre année de gel des salaires, n’acceptant pas la subvention proposée plus l’augmentation des salaires ».

Selon les informations fournies par Transtejo/Soflusa (TTSL), et comme il s’agit d’une grève partielle en équipes, les liaisons de Barreiro à Terreiro do Paço sont prévues entre 11h25 (premier bateau) et 17h35 (dernier bateau) et, à nuit, à partir de 22h00.

Dans le sens inverse, la liaison entre Terreiro do Paço et Barreiro est prévue entre 11h55 et 18h00 puis à partir de 22h30.

Entre Cacilhas et Cais do Sodré, le transporteur assure des liaisons entre 9h20 et 16h45 puis à partir de 20h14, tandis que dans le sens inverse, des bateaux sont prévus entre 9h32 et 16h45 et à partir de 20h10.

En revanche, entre Montijo et Cais do Sodré il y a des trajets entre 9h30 et 16h30 et, plus tard, entre 20h30 et 22h30, tandis que dans le sens inverse, Cais do Sodré — Montijo, les lignes sont programmées entre 10h00 et 16h30 et, la nuit, entre 20h10 et 23h15.

Sur les liaisons entre Seixal et Cais do Sodré, les horaires disponibles sont également en deux périodes : entre 9h15 et 16h45 puis entre 20h30 et 22h30, et en sens inverse entre 9h40 et 4h. :45 et entre 20h15 et 23h15.

Pour les liaisons Trafaria-Porto Brandão-Belém, assurées par le navire accidenté, des départs étaient prévus entre 9h40 et 16h00 et entre 20h30 et 21h30, et en sens inverse entre 22h00 du matin à 16h30 et entre 21h00 et 22h00.

Selon TTSL, le tribunal arbitral du Conseil économique et social (CES) a décrété des services minimums uniquement pour les liaisons fluviales de Barreiro et Cacilhas, aux heures suivantes : de Barreiro à Terreiro do Paço à 05h05, de Terreiro do Paço à Barreiro à 05h30, de Cacilhas à Cais do Sodré à 05h20 et de Cais do Sodré à Cacilhas à 05h35.

Les travailleurs des deux entreprises (avec une administration commune), qui assurent les liaisons fluviales entre les deux rives du Tage dans la région de Lisbonne, étaient en grève pendant trois et deux heures par équipe le 20 mai et se sont arrêtés en juin. et juillet en grève partielle.

Transtejo assure les liaisons fluviales entre Seixal, Montijo, Cacilhas et Trafaria/Porto Brandão, dans le quartier de Setúbal, et Lisbonne, tandis que Soflusa est chargée de relier Barreiro à la capitale.

PA (RCP) // MLS

Le contenu Grève partielle de Transtejo/Soflusa commencée avec arrêt total apparaît en premier dans Visão.