1-1-e1669908198824-png
de-nouveaux-contrats-siresp-sont-en-attente-dapprobation-par-la

De nouveaux contrats SIRESP sont en attente d’approbation par la Cour des comptes

Dans une réponse envoyée à l’agence Lusa, la société qui gère le Système Intégré des Réseaux d’Urgence et de Sécurité au Portugal (SIRESP) explique que les sociétés actuelles devront fournir « un service de continuité » pour assurer que le réseau continue à fonctionner, de 1er janvier, et jusqu’à ce que les lauréats du concours commencent à travailler, ce qui n’interviendra qu’après approbation de la Cour des comptes.

Selon l’entreprise publique SIRESP SA, qui commande et coordonne le réseau de communications d’urgence et de sécurité de l’Etat, les marchés relatifs aux sept lots de l’appel d’offres « ont déjà été attribués, signés et soumis à la Cour des comptes, pour une valeur totale de les réponses gagnantes permettent d’économiser environ 11 millions d’euros par rapport au montant défini pour l’appel d’offres ».

L’appel d’offres public international pour la prestation de services au SIRESP a été lancé par le gouvernement en juin, comprenait sept lots et avait une valeur de 75 millions d’euros pour cinq ans.

En ce sens et selon SIRESP SA, les entreprises qui exploiteront le système de communication pendant cinq ans recevront 64 millions d’euros.

La société qui gère le SIRESP précise que l’exécution de ces contrats commencera après l’octroi des visas respectifs par la Cour des comptes, lesquels sont admis à être accordés au cours du mois de janvier 2023.

« A compter du 1er janvier, et jusqu’à l’entrée en vigueur des nouveaux contrats, la continuité des services de l’exploitation du réseau SIRESP continuera d’être garantie par les sociétés qui assurent actuellement ces services », précise l’entreprise.

SIRESP SA indique également que, afin d’assurer une inversion adéquate des prestations entre les prestataires actuels et futurs, une période de transition maximale de 180 jours est prévue, toutefois « il est estimé que cet intervalle de temps sera inférieur à 90 jours pour la plupart des lots , en raison du type de processus déjà définis à cet effet ».

Les entreprises gagnantes de l’appel d’offres public international étaient Motorola, NOS, OMTEL, No Limits, Moreme et Altice Labs.

Depuis le 1er juillet 2021, le modèle de gestion transitoire de ce système de communication d’urgence est en vigueur et dure 18 mois, se terminant le 31 décembre de cette année. Ce marché a été passé de gré à gré pour des raisons d’urgence.

A l’époque, la Cour des comptes avait averti de la nécessité de lancer une procédure de passation des marchés publics, en temps utile, pour éviter la répétition des conditions urgentes ayant conduit à l’attribution directe.

En novembre, le gouvernement a annoncé que les réseaux de communication des forces armées seront utilisés pour renforcer « la résilience et la disponibilité » du SIRESP.

CMP //ZO

Articles récents