Le programme Apoiar sera étendu aux entreprises fermées depuis le début de la pandémie de covid-19, comme c’est le cas pour les espaces de divertissement nocturne, a déclaré aujourd’hui le ministre de l’Économie, Pedro Siza Vieira.

« Le gouvernement a décidé d’étendre l’application du programme Apoiar aux activités encore empêchées de fonctionner », a déclaré le ministre d’État, de l’Économie et de la Transition numérique lors d’une audition régimentaire à la commission parlementaire de l’Économie, de l’Innovation, de la Travaux et Logement .

Siza Vieira a expliqué que « la perspective la plus vigoureuse » de l’économie pour le troisième trimestre doit désormais être « plus modérée » en raison de l’évolution de la pandémie qui touche notamment le tourisme, soulignant que les activités restées fermées depuis le début de la pandémie, comme les espaces de vie nocturne, « auront probablement encore quelques semaines » avant de pouvoir reprendre leur activité.

Dans son intervention initiale, le ministre a de nouveau estimé « probable » que l’obligation de soumettre un test négatif au covid-19 ou le certificat numérique soit étendue à d’autres activités, en plus de la restauration, comme cela se passe dans d’autres pays, comme par exemple. Autriche, Allemagne, Danemark et France.

D’ici la fin du premier semestre, le programme Apoiar a permis aux entreprises de bénéficier de « paiements de plus de 1,1 milliard d’euros » dans les secteurs les plus touchés par le covid-19, a annoncé la semaine dernière le bureau du ministère de l’Économie.

« En un temps record, jamais connu dans le cadre des Fonds européens, il a été possible de valider les demandes en 20 jours ouvrés et d’effectuer, d’ici la fin du premier semestre 2021, des versements supérieurs à 1,1 milliard d’euros, correspondant à environ 95% du financement accordé », lit-on dans la note du bureau de Pedro Siza Vieira.

Le programme Apoiar consiste en un soutien de trésorerie, sous forme de subvention non remboursable, pour soutenir les entreprises des secteurs particulièrement touchés par les mesures exceptionnelles approuvées dans le cadre de la pandémie de la maladie covid-19.

« Un programme dynamique qui s’est adapté aux différentes réalités, soutenant plus de 106 000 projets d’entreprises, avec un volume de financement d’environ 1,2 milliard d’euros, via des fonds de l’Union européenne canalisés pour atténuer les efforts des entreprises et garantir le maintien des emplois (données au 30 juin , 2021) », selon la même source.

Dans le cadre d’Apoiar Rendas, lancé en février, environ 25 000 projets ont été soutenus, correspondant à plus de 66 millions d’euros de financement, dont environ 75 % ont déjà été versés.

« Les paiements non encore traités, sur lesquels des vérifications de la véracité des déclarations sont en cours, seront effectués d’ici la fin de ce mois », fait référence aux informations du cabinet du ministre d’État, de l’Économie et de la Transition numérique.

La mesure Apoiar Rendas, incluse dans le programme Apoiar, est un instrument non remboursable de soutien à la trésorerie des entreprises qui exploitent des locaux loués, dans le but de soutenir le paiement des loyers.

DF (CSJ) // CSJ

Le contenu Covid-19 : le programme Apoiar étendu aux entreprises qui restent fermées – Le ministre apparaît en premier à Visão.