«Les hauts responsables de l’Etat en tant que Président de la République, Président de l’Assemblée de la République et Premier ministre (PM) doivent être vaccinés immédiatement. De plus, nous comprenons que le PM doit identifier quels ministres et secrétaires d’État sont les plus exposés en raison du travail de terrain qu’ils effectuent et qui les oblige à voyager davantage et à s’exposer au virus », a-t-il déclaré.

Selon le parlementaire PAN, « les maires et les conseils paroissiaux doivent être considérés dans cette priorité, puisqu’ils sont eux aussi à la pointe de l’accompagnement des populations, notamment en termes d’assistance et de soutien social ».

En ce qui concerne les députés, «les critères pour le reste de la population doivent être respectés, c’est-à-dire donner la priorité aux groupes à risque».

PAN souhaite que le travail parlementaire soit réduit à «une séance plénière par semaine et que tous les autres travaux soient effectués à distance, pour réduire les chaînes d’exposition et de contagion, comme ce qui s’est passé lors du premier confinement, dans les écoles proches».

Selon un arrêté, publié lundi par le Premier ministre et auquel le Diário de Notícias (DN) avait accès, les titulaires d’organes souverains, les députés, les fonctionnaires de l’Assemblée de la République, les membres des organes des régions autonomes et les maires, tout en étant responsables de la protection civile, commenceront à se faire vacciner la semaine prochaine.

Selon les mêmes informations, le Médiateur, les membres du Conseil d’Etat et la magistrature du parquet commenceront à se faire vacciner la semaine prochaine.

Le Premier ministre, António Costa, a déjà envoyé les « lettres aux organes souverains pour fixer des priorités de vaccination dans chacun des services ».

«Afin de programmer précisément ce processus, il est essentiel de définir, parmi ces titulaires, l’ordre de priorité indispensable, en tenant compte de la quantité limitée de doses disponibles chaque semaine», précise António Costa dans le message adressé au président de la Assemblée de la République, Ferro Rodrigues, à laquelle le DN avait accès.

Dans le texte, le Premier ministre demande à Ferro Rodrigues de préciser les députés, ainsi que la liste nominative des employés de cet organe, « qui devraient être considérés comme prioritaires à ce stade ».

Au Portugal, 10721 patients sont décédés du covid-19 et à ce jour, plus de 643000 cas d’infection par le nouveau coronavirus responsable de cette maladie ont été signalés, selon la direction générale de la santé (DGS).

HPG (FM / DD) // SF