«Rien n’a été caché, tous les cas ont été signalés et la population a été informée de ce qui se passait dans sa vie quotidienne», a souligné Pedro Ramos.

Le ministre s’exprimait à l’Assemblée législative de Madère, lors d’une audition parlementaire requise par le PS pour apporter des éclaircissements sur le nombre de cas d’infection par le covid-19 dans l’archipel et son décalage avec les données révélées par la direction générale de la santé (DGS).

Aux députés, le secrétaire régional a souligné qu ‘ »il faut aussi voir que la direction générale de la santé a des incompatibilités, par exemple, enregistrer les Madériens positifs qui se trouvent sur le continent comme étant des cas enregistrés à Madère ».

Pedro Ramos a également estimé que «les chiffres ne s’additionnent pas et ne s’additionnent pas non plus parce que Madère dispose d’un centre de dépistage que le pays n’a pas; parce que Madère exigeait toujours un test à l’arrivée; parce qu’il y a beaucoup d’étrangers et parce qu’il y a beaucoup de cas positifs qui sont détectés à l’aéroport et qu’on sait alors qu’ils sont récupérés et doivent être annulés ».

Tout en soulignant que les chiffres « ne frapperont jamais certains » entre ceux de Madère et ceux de la DGS, le ministre a toutefois reconnu qu ‘ »en ce moment, il y a une proximité ».

Affirmant qu ‘«il y a encore une centaine de cas d’écart», le secrétaire régional a estimé que cela pouvait s’expliquer par le fait que l’enregistrement du DGS se fait jusqu’à minuit la veille et l’enregistrement de la région jusqu’à 17h00 le le prochain jour.

«Bien sûr, les chiffres ne peuvent jamais être certains, mais c’est ainsi que nous travaillons dans la région», a-t-il conclu.

Pour le président du groupe parlementaire PS à l’Assemblée législative, Miguel Iglésias, le décalage dans les données représentait «un manque total de transparence de la part du Secrétariat régional de la santé».

«Les divergences dans les rapports des chiffres ont conduit à la conclusion qu’il y avait un grave échec de la part de la régie régionale de la santé, une situation qui a affecté non seulement la crédibilité du système de santé régional, mais aussi la crédibilité de la région dans le ‘ rapport « des données au niveau international et la crédibilité de la région et du pays », a-t-il déclaré.

Les autorités régionales des Açores et de Madère divulguent quotidiennement leurs données, ce qui peut ne pas coïncider avec les informations publiées dans le bulletin DGS.

Selon la Direction régionale de la santé, Madère a enregistré mercredi 15 nouveaux cas de covid-19, avec un total de 8 789 cas confirmés depuis le début de la pandémie et 71 décès.

De son côté, les données publiées mercredi par le DGS indiquent que 19 nouveaux cas d’infection ont été signalés à Madère, représentant 9036 infections et 68 décès associés au covid-19 depuis mars 2020.

La pandémie de covid-19 a causé au moins 3 046 134 décès dans le monde, résultant de plus de 142,8 millions de cas d’infection, selon un rapport de l’agence française AFP.

Au Portugal, 16 952 personnes sont décédées des 832 255 cas confirmés d’infection, selon le dernier bulletin de la direction générale de la santé.

La maladie est transmise par un nouveau coronavirus détecté fin 2019 à Wuhan, une ville du centre de la Chine.

CE // MCL

Le contenu de Covid-19: Madeira «n’a jamais caché» nombre de cas apparaît en premier dans Visão.