Cependant, contrairement à ce qui s'est passé le dernier week-end d'octobre et la Toussaint, au cours de laquelle les déplacements entre les municipalités étaient également interdits, les déplacements vers des manifestations culturelles ne seront pas autorisés.

Selon le décret gouvernemental qui réglemente l'application du nouvel état d'urgence en raison de la pandémie de covid-19 qui prend effet à 00h00 le mercredi, il sera interdit de circuler à l'extérieur du domicile entre 23h00 le 27 Novembre et 5h00 le 2 décembre et entre 23h00 le 4 décembre et 23h59 le 8 décembre, "sauf pour raisons de santé ou autres raisons d'urgence impérieuse".

Le décret établit 10 exceptions à l'interdiction de circulation entre les municipalités du Portugal continental, à savoir les déplacements pour l'exercice de fonctions professionnelles avec une déclaration délivrée par l'employeur ou par l'employeur, dans le cas des travailleurs indépendants et des propriétaires uniques.

Professionnels de la santé et travailleurs des établissements de santé et de protection sociale, enseignants et personnels non enseignants des établissements scolaires, agents de la protection civile, forces de sécurité, militaires et inspecteurs de l'Autorité de sécurité alimentaire et économique (ASAE) ) ne nécessitent pas de déclaration de l'employeur pour circuler.

Les titulaires d'organes souverains, les dirigeants des partenaires sociaux et des partis politiques représentés à l'Assemblée de la République et les «personnes en libre circulation délivrées conformément à la loi» peuvent également circuler entre les municipalités, ainsi que les ministres des cultes, le personnel des missions diplomatiques et consulaires et les organisations internationales situées au Portugal.

Les déplacements vers les établissements scolaires, les garderies, pour participer à des actes de procédure et pour assister aux services publics sont également autorisés, à condition qu'ils aient la preuve de leur nomination.

Les déplacements nécessaires pour «quitter le territoire national continental» et pour «les citoyens non-résidents vers des lieux de permanence avérée» peuvent également être effectués, tels que «les déplacements pour d'autres raisons familiales impératives, à savoir l'accomplissement du partage des responsabilités parentales».

Le «retour à la maison» est également autorisé.

Le gouvernement a annoncé samedi les mesures visant à contenir la pandémie de covid-19 pour la nouvelle période d'état d'urgence, qui sera en vigueur entre 00h00 le mardi 24 novembre et 23h59 le 8 décembre.

Dans les 127 comtés classés à risque «extrêmement élevé» (avec plus de 960 cas d'infection pour 100 000 habitants au cours des 14 derniers jours) et à risque «très élevé» (avec plus de 480 cas pour 100 000 habitants), le couvre-feu obligatoire entre 23h et 5h en semaine et entre 13h et 5h le week-end et les jours fériés du 1er et 8 décembre.

La veille des vacances, les établissements commerciaux seront fermés à partir de 15h00 dans ces 127 comtés.

Dans les 86 comtés «à haut risque», il y aura également un couvre-feu sept jours sur sept entre 23 h et 5 h.

La veille des vacances, il n'y aura pas de cours et la fonction publique aura une tolérance de points. Le gouvernement a appelé le secteur privé à licencier également des travailleurs pendant ces deux jours.

À partir de mardi, les masques sont obligatoires sur le lieu de travail.

La pandémie de covid-19 a causé au moins 1 381 915 décès résultant de plus de 58,1 millions de cas d'infection dans le monde, selon un rapport de l'agence française AFP.

Au Portugal, 3 897 personnes sont décédées des 260 758 cas confirmés d'infection, selon le dernier bulletin de la direction générale de la santé.

La maladie est transmise par un nouveau coronavirus détecté fin décembre 2019 à Wuhan, une ville du centre de la Chine.

VAM // MP

Le contenu Covid-19: L'interdiction de mouvement entre les municipalités a 10 exceptions apparaît en premier dans Visão.