Dans le rapport «Impact des mesures adoptées dans le cadre du covid-19 sur les entités de l’Administration locale du continent», publié aujourd’hui, la Cour des comptes (TdC) a souligné que, à partir des informations du portail de la base, jusqu’au 30 septembre 2020, le Les collectivités territoriales ont signé 5529 contrats liés au covid-19, pour un montant de 83,2 millions d’euros (87,3% par les communes, 5,9% par les intercommunalités, 4,5% par les entreprises locales et le reste par services municipaux, associations, paroisses et régions métropolitaines).

«Parmi ces contrats, 81,8% suivaient la procédure simplifiée d’accord direct et 16,9% l’accord direct du régime général, donc seulement 1,2% impliquaient une consultation préalable ou un appel d’offres public», précise-t-il.

Selon le TdC, la quasi-totalité de ces contrats concerne l’acquisition de biens et services, à savoir du matériel et des équipements médicaux, des équipements de sécurité et de protection individuelle, des ordinateurs et équipements informatiques, des produits alimentaires et du matériel de nettoyage, de désinfection et d’hygiène.

La grande majorité de ces contrats sont de faible ou très faible valeur (73% en dessous de cinq mille euros), avec seulement sept contrats supérieurs à un million d’euros.

Les 20 contrats les plus importants ont été attribués par Cascais (neuf), Lisbonne (sept), Sintra (un), Loures (un), Oeiras (un) et Gaia (un).

Les communes des districts de Lisbonne et Porto concentrent 66,0% de la valeur des contrats liés à la pandémie (53,8% pour Lisbonne et 12,2% pour Porto), suivies de Faro avec 7,7%.

D’un autre côté, 86 municipalités n’avaient aucun contrat associé au covid-19 sur le portail de la base, «ce qui permet d’émettre des réserves sur l’universalité des données sur ce portail, compte tenu de la taille relative des municipalités absentes et du fait que beaucoup en ont maintenant des centaines. cas de maladie dans la commune concernée », est-il ajouté.

Le TdC a souligné qu’il existe des écarts importants dans la valeur des contrats conclus: « six municipalités sont responsables de plus de 50% de la valeur totale, en termes relatifs, soit par résident, soit par covid-19 ».

En ce qui concerne les entités auxquelles les marchés ont été attribués, la TdC met en évidence des «signes de concentration», puisque cinq d’entre elles ont bénéficié de 31,3% de la valeur totale, en plus de l’existence de marchés par des entités adjudicatrices dans une seule commune, «ce qui, étant donné la prévalence de l’accord direct justifie un examen plus approfondi et un renforcement des mécanismes de transparence ».

Compte tenu des situations analysées, la Cour recommande aux collectivités locales, à savoir les municipalités, de quantifier les dépenses au moyen des mesures covid-19, ainsi que les recettes non perçues, et de divulguer, sur les sites électroniques respectifs, des données sur l’exécution physique et financière, en traitant ces informations dans la responsabilité », a écrit le TdC.

Cette entité recommande également que les marchés soient publiés sur le portail de la base et que les municipalités utilisent autant que possible «des procédures de passation de marchés qui sauvegardent les principes de concurrence, d’économie et d’efficacité».

D’autre part, il suggère également d’étendre à d’autres entités du gouvernement local (telles que le secteur des entreprises locales, les intercommunalités, les associations et les zones métropolitaines) le reporting des informations à la direction générale des communes sur la destination des dépenses et les recettes non perçues. à la suite des mesures adoptées, ainsi que de la disponibilité sur le portail municipal d’informations sur les communes qui ont eu recours ou ont bénéficié de mesures exceptionnelles et temporaires pour faire face au covid-19.

Afin que les collectivités locales puissent faire face à la pandémie, l’Assemblée de la République a approuvé un cadre législatif exceptionnel et temporaire simplifiant des domaines tels que les marchés publics, le régime d’autorisation des dépenses et les mesures exceptionnelles et temporaires de nature financière.

RCS // MCL

Le contenu de Covid-19: les municipalités ont signé plus de 5 500 contrats jusqu’en septembre apparaît d’abord à Visão.