"Fin juin et durant le mois de juillet, les écoles continueront à servir ces repas aux élèves de l'action sociale scolaire", a annoncé le ministre en marge d'une visite à l'école Fontes Pereira de Melo en compagnie du président de la République Marcelo Rebelo de Sousa.

Tiago Brandão Rodrigues a souligné que «avec la pandémie en cours», «des dizaines de milliers d'élèves» ont fini par aller aux cantines scolaires tous les jours.

«Dans une situation si unique et si complexe pour tous, les écoles ont su jouer ce rôle social, mais surtout enseigner et apprendre», a-t-il déclaré.

La mesure des repas scolaires, au début de la 3e période, a été étendue aux élèves de l'étape B de l'action sociale scolaire, qui n'était jusque-là que pour l'étape A.

En avril, selon les informations mises à disposition par le ministère de l'Éducation, environ 18 000 repas ont été servis quotidiennement par environ 700 écoles primaires et secondaires ouvertes pour éviter que les élèves les plus nécessiteux ne se retrouvent sans déjeuner.

Interrogé par des journalistes sur le plan pour la prochaine année scolaire et, par conséquent, sur le calendrier scolaire, le ministre a déclaré que "la même chose est en cours de préparation", sans toutefois avancer de dates ni de mesures.

«Il y a des travaux en cours sur plusieurs fronts. Nous travaillons avec la direction générale de la santé, avec des organisations représentant les travailleurs, les associations de pays, les directeurs afin que chacun puisse construire une année universitaire qui, étant nécessairement différente, puisse garantir ce que nous voulons tous », a déclaré le ministre. .

Pour Tiago Brandão Rodrigues, il y a «encore beaucoup de travail à faire», mais il a assuré que la tutelle s'emploie à «préparer la prochaine année scolaire en temps opportun», de la même manière que ce qu'il a fait pour les examens du secondaire.

«Nous savons que trois mois avant le début de l'année scolaire, nous devons créer toutes les conditions, d'abord pour garantir ce que nous voulons, qui est l'enseignement en classe (…) Nous sommes à temps pour avoir toutes les conditions pour que la prochaine année scolaire puisse avoir la conditions que nous voulons pour pouvoir rentrer », a-t-il renforcé.

Également interrogé par des journalistes sur le projet #Estudo em Casa, qui diffuse des cours quotidiens aux élèves de la 1ère à la 9e année à travers le RTP Memória, Tiago Brandão Rodrigues a déclaré qu'il s'agit d'un projet que les tuteurs veulent «Créer les conditions pour pouvoir continuer efficacement».

En ce moment, pour le ministre, il est important, en plus de prendre des «mesures fermes et solides» dans le plan pour la prochaine année universitaire, de donner «la sérénité» aux communautés académiques pour faire la période d'examen.

Au cours de la visite, Tiago Brandão Rodrigues et Marcelo Rebelo de Sousa, accompagnés du maire de Porto, Rui Moreira, se sont entretenus avec plusieurs élèves des 11e et 12e années de l'enseignement secondaire, ainsi qu'avec des élèves participant au projet. Unité de soutien aux lycées (UAARE).

Le Portugal compte au moins 1 555 décès associés à la covid-19 dans 40 866 cas d'infection confirmés, selon le dernier bulletin de la direction générale de la santé (DGS).

SPYC // JMR