Les règles de recherche d’emploi pour les allocataires de l’allocation chômage sont revenues à la normale, mais les centres de l’Institut pour l’emploi et la formation professionnelle (IEFP) maintiendront, « dans la mesure du possible », l’utilisation des canaux à distance.

Une source officielle de l’Institut de l’emploi et de la formation professionnelle (IEFP) a déclaré à Lusa que « les règles normales » sont actuellement en vigueur concernant la recherche active d’emploi par ceux qui perçoivent des allocations de chômage, après que certaines règles ont été suspendues en raison de la pandémie de covid19.

« L’intervention des services de l’emploi auprès des chômeurs inscrits est progressivement revenue à la normale, l’accompagnement individuel et collectif en présentiel étant déjà possible », a précisé la même source, soulignant que les Pôles pour l’emploi continuent de privilégier l’accompagnement sur rendez-vous.

« De la même manière, chaque fois que cela est possible, l’utilisation des canaux de services à distance est maintenue », comme le téléphone, le courrier électronique, le portail de l’IEFP et les sessions de visioconférence, a ajouté l’institut.

La recherche active d’emploi fait partie des devoirs des allocataires d’allocations de chômage et les centres pour l’emploi de l’IEFP sont chargés de vérifier cette conformité.

Dans le contexte de la pandémie, notamment en période de confinement obligatoire, l’obligation de rechercher activement un emploi, ainsi que sa manifestation devant l’IEFP, ont été suspendues lorsqu’elles impliquaient des déplacements en présentiel.

Pendant la validité de l’arrêté n°1242-A/2021, du 29 janvier, l’obligation de rechercher activement un emploi était ainsi limitée « aux possibilités inhérentes à l’utilisation des supports numériques, privilégiant le recours à des mécanismes de recherche non-présentiels de l’emploi », a déclaré la même source.

Cette ordonnance « a pris fin le 30 juin 2021, et les règles normales sont actuellement en vigueur », a indiqué l’IEFP.

Selon les règles prévues par le régime légal de protection sociale en cas de chômage des salariés, les bénéficiaires doivent « rechercher activement un emploi par leurs propres moyens et le justifier auprès de Pôle emploi ».

Les bénéficiaires d’allocations de chômage doivent également accepter un emploi convenable, un travail socialement nécessaire et une formation professionnelle, ainsi que d’autres mesures actives d’emploi en vigueur, à condition qu’ils soient adaptés à leur profil.

Selon la loi, les bénéficiaires peuvent faire l’objet de mesures d’évaluation, de suivi et de contrôle, devant se présenter aux dates et lieux déterminés par Pôle emploi.

En octobre 2016, le Gouvernement a supprimé l’obligation de présenter les chômeurs tous les quinze jours dans les agences pour l’emploi et a défini l’élaboration d’un plan de suivi personnalisé de l’emploi.

Selon les statistiques les plus récentes, à fin juillet 368 704 chômeurs étaient inscrits auprès des services de l’emploi.

DF // JNM

Contenu Covid-19 : les centres d’emploi reviennent à la normale mais continuent d’utiliser des canaux à distance apparaissent en premier dans Vision.