« NAV Portugal a géré 50 728 vols au premier trimestre 2021, soit une baisse de 68,6% par rapport au même trimestre de l’année dernière, période au cours de laquelle 161 579 mouvements ont été contrôlés dans l’espace aérien portugais sous la responsabilité de NAV Portugal », a informé le prestataire. services de services de la circulation aérienne.

NAV a expliqué que la forte variation du nombre total de vols contrôlés au cours des trois premiers mois de l’année est due au fait qu’elle est comparée à la même période l’année dernière, lorsque les effets de la pandémie n’étaient déjà ressentis qu’en mars. .

Malgré la forte baisse, la NAV a souligné que les effets de la baisse du trafic aérien se font ressentir différemment selon les régions.

À Lisbonne, NAV contrôlait 33861 vols au premier trimestre, 73% de moins que les 126000 enregistrés à la même période en 2020.

Sur l’île de Santa Maria, aux Açores, la baisse a été de 52,5%, avec une baisse de 35 000 mouvements gérés en 2020 à 16 800 au premier trimestre de cette année.

«Même avec l’évolution du trafic dans les mois à venir entourée de beaucoup d’incertitude, on s’attend à ce que les chiffres du deuxième trimestre de cette année apportent une amélioration lorsqu’ils sont analysés de manière homologue. Cependant, il faut le souligner, ce sera essentiellement parce que le deuxième trimestre de 2020 a été le pire record de l’année dernière – le trafic géré par la NAV entre avril et juin de l’année dernière a baissé de 91,4% », a souligné la VNI.

Pour le président du conseil d’administration de NAV Portugal, Manuel Teixeira Rolo, «il est de plus en plus évident que la crise provoquée par la pandémie n’est pas quelque chose de temporaire, en particulier dans le secteur de l’aviation, où les ondes de choc de l’interruption brutale des flux de trafic ils continueront de se faire sentir pendant plusieurs années ».

«Malgré le trafic qui commence à montrer quelques signes de faible reprise en avril par rapport à 2020, nous continuons, et nous continuerons, encore loin des valeurs de 2019», a ajouté le responsable.

Le nombre total de vols gérés par NAV, ou «mouvements», comprend non seulement les vols à destination ou en provenance des aéroports portugais, mais également ceux qui survolent l’espace aérien sous responsabilité portugaise, qui totalise plus de 5,8 millions de kilomètres carrés.

MPE // EA

Covid-19: le trafic aérien contrôlé par la NAV baisse de 68% au premier trimestre apparaît en premier dans Vision.