Le service téléphonique gratuit – disponible au numéro 12123 – a été officiellement lancé aujourd'hui à Dili par la directrice générale des Services de santé, Odete Viegas, et par la chef de l'UNICEF au Timor-Leste, Valérie Taton.

Odete Viegas a souligné que covid-19 «créait des défis croissants» pour l'ensemble de la population, notamment des changements de style de vie, la peur et moins de liens avec les familles et les amis.

"Avec cette ligne directe, nous espérons offrir aux enfants et aux jeunes du Timor oriental une nouvelle façon de chercher de l'aide et du soutien pour surmonter certains des plus grands défis de notre temps", a-t-il déclaré.

Valerei Taton a rappelé que "les effets de la nouvelle pandémie de coronavirus étaient divers et non discriminatoires", avec des impacts à différents niveaux, y compris sur la santé mentale des habitants du pays.

"L'UNICEF et nos partenaires s'efforcent de veiller à ce que les enfants et les jeunes soient soutenus dans tous les aspects de leur vie susceptibles d'avoir eu un impact en raison de la crise, et surtout de leur santé mentale", a déclaré Taton.

«L'importante population jeune du Timor-Leste est l'avenir du pays, donc tous les aspects de sa santé sont cruciaux pour le développement du pays. Cette ligne directe sera utile pour vous et vos familles », a-t-il souligné.

L'UNICEF a soutenu le développement du service téléphonique grâce à des ressources informatiques et technologiques, notamment des ordinateurs, des moniteurs et d'autres équipements, collaborant également à des annonces publiques, à la radio, à la télévision et sur les réseaux sociaux, pour faire connaître l'initiative.

Le service téléphonique sera géré conjointement par le Ministère de la santé et PRADET, une organisation non gouvernementale timoraise qui, depuis 20 ans, fournit des services psychosociaux au Timor-Leste.

Les appels à la nouvelle ligne téléphonique seront répondus par des conseillers en santé mentale qualifiés, "qui peuvent offrir un soutien téléphonique et des références vers d'autres services de santé", selon un communiqué envoyé à Lusa.

La ligne téléphonique fournira également des informations à ceux qui recherchent un soutien pour les principaux problèmes de santé, tels que la santé et la nutrition des mères, des enfants et des nouveau-nés.

Le gouvernement du Japon finance l'initiative, y compris tout le matériel d'information, y compris les messages radio et vidéo.

Les trois opérateurs de télécommunications du pays, Timor Telecom, Telcomcel et Telemor, soutiennent également l'initiative.

Le Timor-Leste est actuellement sans cas actifs de covid-19, le dernier cas positif enregistré le 24 avril, ayant récupéré les 24 patients.

Environ 75 personnes restent en quarantaine dans le pays qui est dans la troisième période consécutive de 30 jours d'état d'urgence qui, dans ce cas, se termine le 27 juin.

À l'échelle mondiale, selon un rapport de l'agence de presse AFP, la pandémie de Covid-19 a déjà fait plus de 385 000 morts et infecté plus de 6,4 millions de personnes dans 196 pays et territoires.

Plus de 2,7 millions de patients ont été considérés comme guéris.

ASP // JMC

Covid-19: le Timor-Leste lance sa première ligne téléphonique pour soutenir la santé mentale apparaît en premier à Visão.