«(L'année de) 2020 a été une année exceptionnelle pour la santé en dehors de la pandémie de Covid-19 car il y a eu la plus forte augmentation initiale du budget de la santé, 941 millions d'euros, puis elle a été renforcée avec 256 millions d'euros. (…) Avec ce budget supplémentaire, nous avons conçu une solution qui impacte environ 504,4 millions d'euros et qui vise différents aspects, a déclaré le ministre, soulignant: «Si nous ajoutons l'effort du budget 2020 à l'effort du budget supplémentaire, nous parlons 1,5 milliard injecté dans la santé ».

Jamila Madeira, qui s'est entretenue avec des journalistes lors de la conférence de presse quotidienne sur l'état d'avancement de la pandémie de Covid-19 au Portugal, a souligné que le budget supplémentaire récemment présenté vise à renforcer les ressources humaines, ainsi qu'à les améliorer et à les intégrer.

En outre, a ajouté le secrétaire d'État, le renforcement des capacités des laboratoires en équipements et en ressources humaines afin de préparer le Portugal à «réagir à des événements de ce type», évoquant la pandémie du nouveau coronavirus.

«Et de renforcer la réactivité des Unités de Soins Continus et d'accommoder une dépense qui n'existait pas à ces échelles», a-t-il souligné, en référence au volume de consommation des équipements de protection individuelle et des tests.

Le président de l'Ordem dos Médicos a jugé jeudi "insuffisante" l'augmentation de 504,4 millions d'euros pour la santé dans le budget supplémentaire, arguant que la reprise d'activité due à covid-19 nécessite au moins 1 250 millions d'euros.

"Je m'attendais à plus qu'un budget supplémentaire pour la santé", a déclaré Miguel Guimarães à l'agence de Lusa, rappelant que les faiblesses du Service national de santé (SNS) ont été atténuées ces derniers mois, car toute l'activité s'est concentrée sur la lutte contre la covid-19.

Dans les comptes du président, plus de 50% de l'activité – consultations, chirurgies, examens – a été reportée et devra être récupérée, ainsi que les rendez-vous déjà pris.

«En termes de budget, nous parlons de trois mois – 25% d'une année. Si j'applique ce trimestre sur le budget, cela signifie que, pour récupérer la moitié de ce qui était l'activité de ces trois mois, il faut 1 250 millions d'euros », a-t-il estimé.

Interrogée sur ces déclarations, Jamila Madeira n'a pas commenté directement celles-ci, ayant présenté des chiffres sur les fonds alloués à ce secteur, ainsi que des priorités, en profitant de l'occasion pour faire appel et remercier «l'effort de tous les professionnels de santé».

«Avec l'effort de tous les professionnels de la santé et l'effort sous tous ses aspects, avec la responsabilité que les Ordres ont également de réussir à transformer cet effort géant que le pays met au service de la santé, en résultats pour le Service National de Santé et en plus pour les Portugais, je suis sûr que nous pourrons atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés », a-t-il conclu.

La pandémie de Covid-19 a déjà fait plus de 421 000 morts et infecté plus de 7,5 millions de personnes dans 196 pays et territoires, selon un rapport de l'agence française AFP.

Au Portugal, 1 505 personnes sont mortes sur 36 180 confirmées infectées, selon le dernier bulletin de la direction générale de la santé.

La maladie est transmise par un nouveau coronavirus détecté fin décembre à Wuhan, une ville du centre de la Chine.

PFT (SMM) // HB

Le Covid-19: domaine de la santé accueille 1 500 ME avec OE et budget supplémentaire – Le gouvernement apparaît pour la première fois à Visão.