Après avoir été reçu en audience par le président de la République, Marcelo Rebelo de Sousa, qui écoute aujourd'hui les neuf partis disposant de sièges parlementaires sur le renouvellement de l'état d'urgence, José Luís Carneiro a également déclaré que le PS soutiendra à nouveau vendredi, au parlement, le renouvellement de l'état d'urgence.

Interrogé sur les mesures qui pourraient être adoptées par le gouvernement pour les fêtes de fin d'année, le leader socialiste a tenu à faire la distinction entre Noël et le nouvel an.

"Il y a une perspective d'assouplissement de certaines des mesures dans la période entre la veille de Noël et le lendemain de Noël, permettant aux familles de se rencontrer, mais ces réunions doivent être très responsables et très limitées", a-t-il lancé, soulignant que «C'est du contact que la contagion naît et se développe».

José Luís Carneiro a ajouté que «le plus pertinent» de ce soulagement, dans la perspective du PS, sera «de permettre la circulation entre les communes».

«Au cours de l'année, les facteurs de risque sont plus prononcés. Nous comprenons que la flexibilité qui se produit à Noël peut être limitée pendant la nouvelle année », a-t-il déclaré.

Le PS a également transmis au président de la République «son soutien» au nouveau renouvellement de l'état d'urgence.

"Il s'agit, au fond, du Parlement de donner des conditions au Gouvernement pour qu'il puisse appliquer les mesures jugées indispensables pour continuer à connaître des résultats comme ceux que nous avons obtenus", a-t-il défendu.

José Luís Carneiro, qui était à Belém accompagné de la dirigeante parlementaire du PS Ana Catarina Mendes, a tenu à transmettre «un mot de remerciement» aux professionnels de la santé et aux scientifiques, pour l'annonce encourageante du début de la vaccination déjà en janvier.

"Cela signifie tourner la page, mais cela ne dégage pas notre responsabilité de citoyens et de représentants des institutions", a-t-il prévenu.

Le président de la République, Marcelo Rebelo de Sousa, a entendu cet après-midi les neuf partis disposant de sièges parlementaires sur le renouvellement de l'état d'urgence, processus qui devrait s'achever d'ici vendredi.

La période actuelle de l'état d'urgence, un cadre d'exception légale qui ne peut être en vigueur que pendant 15 jours, sans préjudice d'éventuels renouvellements, se termine à 23h59 du prochain mardi 8 décembre.

Si elle est renouvelée pour 15 jours supplémentaires, avec l'approbation du Parlement le vendredi, la nouvelle période commencera à 00h00 le 9 décembre, jusqu'à 23h59 le 23 décembre. Cependant, Marcelo Rebelo de Sousa a déjà déclaré que les Portugais devraient savoir à l'avance comment ils peuvent passer Noël.

Le Premier ministre a déclaré aujourd'hui que les mesures qu'il avait annoncées samedi pour lutter contre le covid-19 seraient efficaces «à titre indicatif» jusqu'au 7 janvier et pas seulement pendant 15 jours, affirmant que la question juridique était «techniquement résolue».

Au cours de la pandémie actuelle de covid-19, un état d'urgence a été décrété pour permettre des mesures de contenir la propagation de cette maladie et a été en vigueur pendant 45 jours, du 19 mars au 2 mai, avec deux renouvellements successifs.

Au bout de six mois, il fut de nouveau décrété, avec effet au 9 novembre, ayant déjà été renouvelé une fois.

Pour décréter ce cadre juridique, qui permet la suspension de l'exercice de certains droits, libertés et garanties, le Président de la République doit avoir écouté le Gouvernement et doit avoir l'autorisation de l'Assemblée de la République.

Lors du dernier vote de l'état d'urgence au parlement, seuls le PS et le PSD ont voté en faveur du décret présidentiel, BE, CDS-PP et PAN se sont abstenus et le PCP, PEV, Chega et Liberal Initiative ont voté contre.

Au Portugal, 4 724 personnes sont décédées de la covid-19, sur un total de plus de 300 000 cas d'infection recensés, selon la direction générale de la santé (DGS).

SMA (IEL) // SF

Covid-19: le contenu PS est d'accord avec le "soulagement" à Noël mais appelle à des rencontres "responsables et limitées" pour apparaître en premier dans Vision.