«Le Conseil de gouvernement s'est réuni aujourd'hui, de manière extraordinaire, pour approuver l'octroi du financement covid, d'un montant de 458 millions d'euros, au consortium formé par Banco Comercial Português, SA et Caixa – Banco de Investimento, SA», vous pouvez lire le communiqué de presse publié par la vice-présidence de l'exécutif de Madère.

Dans le document, le gouvernement de Madère rappelle qu'il «réclamait» l'approbation du gouvernement de la République pour mener à bien cette opération, après avoir «attendu plusieurs semaines».

"Comme cela ne s'est pas produit" dans le délai prévu (9 octobre), le gouvernement régional, estimant qu'il n'a plus le temps d'attendre, a décidé de se lancer dans une émission de dette sans garantie de la République ", souligne-t-il.

Le 9 octobre, le Gouvernement régional de la coalition PSD / CDS a informé dans une autre note diffusée par la vice-présidence qu '«après la date limite de réponse du Gouvernement de la République, la région a décidé de procéder même sans la garantie personnelle de l'État, étant donné que il ne peut courir le risque d’atteindre les mois de novembre et décembre et de ne pas disposer des moyens nécessaires pour répondre aux besoins des citoyens et des entreprises ».

Dans le document rendu public aujourd'hui, l'exécutif insulaire souligne que ce prêt "vise à couvrir des besoins de financement exceptionnels pour faire face aux effets, directs et indirects, causés par la pandémie de la maladie covid-19".

Il indique également qu '«il est réalisé pour un montant correspondant à 10% du produit intérieur brut (PIB) de la région de 2018, comme prévu dans le budget supplémentaire de l'État pour 2020».

«L'attribution, désormais approuvée, intervient après que 21 propositions ont été reçues d'établissements de crédit nationaux et internationaux, sur les 32 qui ont été consultées par le gouvernement régional de Madère», souligne la vice-présidence.

Il informe également qu'il s'agit d'un emprunt obligataire, qui a une durée d'amortissement de 50% en 13 ans et l'autre de 50% l'année suivante.

La Région autonome de Madère a été autorisée au titre du budget supplémentaire de l'Etat à emprunter jusqu'à 10% du produit intérieur brut (PIB) régional 2018 – 495 millions d'euros – pour faire face à la crise provoquée par le covid-19.

Le gouvernement régional a décidé de recourir à un financement de 458 millions d'euros, le paiement des dernières tranches de la dette à l'Etat, au titre du Programme d'ajustement économique et financier (PAEF), ayant été reporté.

Le 30 septembre, le président du gouvernement régional, de la coalition PSD / CDS-PP, a même annoncé que le président de la République l'avait informé qu'il pouvait compter sur l'aval de l'Etat pour le prêt de 458 millions, pour faire face à la crise socio-économique. généré par covid-19.

«Ce que le président de la République m'a dit, c'est que le gouvernement (de la République) allait prendre cette garantie, car c'est une garantie qui n'a pas d'incidence sur les coûts, ni de charge pour le gouvernement, mais pour Madère, c'est important, car cela réduira substantiellement les intérêts que nous devons payer », expliquait-il à l'époque, mais cela ne s'est pas produit.

Sans l'aval de l'Etat, Madère "aura une charge d'amortissement d'environ 84 millions d'euros", a déclaré le responsable de l'île.

AMB (DC) // MCL

Lusaa / fin

Le contenu Covid-19: le gouvernement de Madère a accordé un prêt de 458 ME sans garantie de l'État apparaît en premier à Visão.