La mesure avait déjà été annoncée après que les responsables de l'événement du district d'Aveiro eurent révélé que l'événement maintiendrait des sessions compétitives en personne, bien que pariant principalement sur Internet – grâce à un billet global qui, à un prix unique de sept euros, permettrait au spectateur accédez à tous les films en salles, dont la plupart sont disponibles à tout moment de la journée tout au long de la semaine et peuvent être visionnés à plusieurs reprises.

Compte tenu de la mise en place de l'état d'urgence, cependant, les organisateurs de la 44e édition de l'événement ont annoncé: «Au vu de la situation actuelle, l'organisation Cinanima a décidé d'annuler toutes les séances en présentiel. Le festival «en ligne» se déroulera comme prévu, avec la présentation de l’ensemble de son programme ».

La même source précise qu'il s'attend à une situation différente à partir de 2021, qui permettra à l'événement de se dérouler dans le format normal et «servira à réunir tous les amateurs de cinéma d'animation au Portugal et dans le monde».

Avec 97 films en compétition dans les différentes catégories de courts et longs métrages, dont 68 dans la section internationale et 29 dans la section nationale, la présente édition du festival présentera également une rétrospective sur l'œuvre de la cinéaste et peintre française Florence Miailhe et une autre sur la dernière. décennie du cinéma d'animation européen.

Le programme 2020 comprend également un cycle de films marquant le 75e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale et un hommage au réalisateur tchèque Jiri Trnka, également reconnu pour son travail d'illustrateur et de marionnettiste.

Le nouveau coronavirus responsable de la pandémie actuelle de covid-19 a été détecté en Chine en décembre 2019 et a depuis tué plus de 1,2 million de personnes dans le monde, infectant plus de 50 millions.

Au Portugal, où les premiers cas confirmés ont été enregistrés le 2 mars, le dernier bilan de la direction générale de la santé indiquait 2 896 décès sur 179 324 infections confirmées.

La commune d'Espinho, en particulier, est l'une des 121 communes que le gouvernement classe comme à haut risque de contagion, car elle présente plus de 24 nouveaux cas d'infection par le virus SRAS-CoV-2 pour 10000 habitants dans le les dernières semaines d'octobre, dans un univers local de 33 000 habitants répartis sur 21,4 kilomètres carrés.

AYC // TDI

Le festival Covid-19: Cinanima démarre aujourd'hui «en ligne» après avoir annulé le volet face-à-face qui apparaît pour la première fois dans Visão.