1-1-e1669908198824-png

Table des matières

Covid-19: le couvre-feu obligatoire à 2 heures du matin à Noël et le jour de l'An ne s'applique qu'aux pays les plus risqués

Le couvre-feu obligatoire à 02h00 les nuits des 24, 25 et 31 décembre ne s'applique qu'aux communes à risque élevé, très élevé et extrême de transmission par le nouveau coronavirus, laissant de côté les communes à risque modéré.

Comme l'a confirmé aujourd'hui à Lusa source de la présidence du Conseil des ministres, l'interdiction de circulation sur la voie publique à partir de 2 heures du matin la veille de Noël, le jour de Noël et le réveillon du Nouvel An ne s'applique pas aux 73 comtés considérés comme «à risque» modérer".

Dans le décret gouvernemental qui réglemente l'application de l'état d'urgence décrété par le président de la République en raison de la pandémie de covid-19, qui est entré en vigueur aujourd'hui et se termine à 23 h 59 le 23 décembre, des «règles spéciales» sont déjà définies pour la période de Noël et du Nouvel An, «si renouvelée» la déclaration actuelle de l'état d'urgence.

Ainsi, il est établi que l'interdiction de circuler sur la voie publique «n'est pas applicable les 24 et 25 décembre 2020, dans la période après 23h00 et jusqu'à 02h00 le lendemain» dans les communes à haut risque, très élevé et extrêmement élevé.

Le 26 décembre, un samedi, l'interdiction de circuler sur la voie publique dans les communes à très haut risque et à très haut risque commence à 23h00.

Actuellement, les municipalités à haut risque sont soumises à un couvre-feu obligatoire entre 23 h et 5 h sept jours par semaine, tandis que dans les municipalités à très haut risque et à très haut risque, le couvre-feu est également à 23 h. à 5h00 et le week-end de 13h00 à 5h00.

Comme dans les comtés considérés comme à risque modéré, il n'y a pas de couvre-feu aucun jour de la semaine, l'interdiction ne s'applique pas non plus les jours de Noël et du Nouvel An.

Pour le réveillon du Nouvel An, le décret gouvernemental établit que le couvre-feu dans les communes à haut, très haut et extrêmement haut risque «n'est pas applicable entre 05h00 le 31 décembre 2020 et 02h00 le 1er janvier 2021 ».

Samedi, lorsqu'il a présenté ces mesures, le Premier ministre a déclaré qu'elles seraient à nouveau évaluées le 18 décembre pour confirmer la tendance à l'amélioration de la pandémie de covid-19.

Fin novembre, le gouvernement a divisé les 278 communes du continent en quatre groupes, selon les niveaux de risque de transmission du nouveau coronavirus: extrêmement élevé, très élevé, élevé et modéré.

Les municipalités à risque extrêmement élevé sont celles qui ont enregistré plus de 960 cas d'infection pour 100 000 habitants au cours des 15 jours précédents.

Les municipalités sont classées à très haut risque si elles ont eu entre 480 et 960 cas au cours des 15 jours précédents et à haut risque si elles ont enregistré plus de 240 et jusqu'à 480 cas.

Actuellement, 35 municipalités sont au niveau de risque extrême et 78 municipalités au niveau de risque très élevé.

Au niveau «à haut risque», 92 municipalités et 73 sont à risque modéré (avec moins de 240 cas).

La pandémie de covid-19 a provoqué au moins 1 557 814 décès résultant de plus de 68,2 millions de cas d'infection dans le monde, selon un rapport de l'agence française AFP.

Au Portugal, 5 192 personnes sont décédées des 332 073 cas confirmés d'infection, selon le dernier bulletin de la direction générale de la santé.

La maladie est transmise par un nouveau coronavirus détecté fin décembre 2019 à Wuhan, une ville du centre de la Chine.

VAM // MLS

Contenu Covid-19: le couvre-feu obligatoire à 2h00 du matin à Noël et au jour de l'An ne s'applique qu'aux comtés les plus à risque, en premier lieu à Visão.

Articles récents