Le Brésil a enregistré 1215 décès et 42659 cas d'infection par le nouveau coronavirus au cours des dernières 24 heures, à un moment où le taux de létalité de la maladie est de 3,1%, a déclaré aujourd'hui l'exécutif.

Selon le ministère de la Santé, le pays sud-américain totalise désormais 122 596 décès et 3 950 931 infectés depuis le début de la pandémie, officiellement enregistrée au Brésil le 26 février.

Les autorités sanitaires étudient également la relation possible entre 2 690 décès et le covid-19.

Le taux d'incidence de la maladie causée par le nouveau coronavirus est de 58,3 décès et de 1 880,1 cas pour 100 000 habitants.

Dans ce pays d'Amérique du Sud, 3 159 096 personnes se sont rétablies du covid-19 et 669 239 sont sous surveillance médicale.

Géographiquement, le foyer de la pandémie au Brésil est São Paulo, un État qui concentre officiellement 814375 diagnostics confirmés et 30375 décès, suivi de Bahia, qui compte aujourd'hui 259418 infectés et 5448 décès, et de Rio de Janeiro, qui totalise 226800 cas et 16217 morte.

Le gouvernement brésilien a informé Lusa aujourd'hui qu'il avait confirmé à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) son intention de participer à l'alliance mondiale du vaccin contre le covid-19. Cependant, des sources du ministère de la Santé ont indiqué que l'accord n'est pas contraignant et que des changements pourraient survenir dans les semaines à venir.

Selon le portail d'information UOL, l'exécutif brésilien souhaite une flexibilité avec l'OMS, afin de maintenir les accords bilatéraux qu'il a déjà signés avec des multinationales du secteur pharmaceutique pour la production du vaccin.

Avec environ 212 millions d'habitants et un nombre élevé de cas, le pays sud-américain est considéré comme un laboratoire idéal pour tester plusieurs vaccins potentiels, les sociétés pharmaceutiques cherchant désormais à vérifier son efficacité et son innocuité.

Il y a deux semaines, l'Agence de surveillance sanitaire (Anvisa), un organisme sous la tutelle du ministère de la Santé, a approuvé le début des essais cliniques au Brésil d'un nouveau vaccin contre le covid-19, le quatrième à être essayé dans le pays contre le virus.

La multinationale Johnson & Johnson a reçu l'autorisation de tester son vaccin dans des études cliniques en phase trois (avec des milliers de personnes), ce qui est déjà en cours au Brésil avec des immuniseurs développés par le Royaume-Uni (AstraZeneca et Université d'Oxford), la Chine (Sinovac Biotech ), et par le consortium BioNTech (Allemagne) et Wyeth / Pfizer (États-Unis).

La semaine dernière, le gouvernement de l'état brésilien du Paraná a informé qu'il devait soumettre à Anvisa, dans les 30 prochains jours, le protocole de validation de la phase trois des études cliniques du vaccin russe dans le pays.

La pandémie de coronavirus à l'origine du covid-19 a déjà tué au moins 851071 personnes et infecté plus de 25,5 millions de personnes dans 196 pays et territoires, selon un rapport de l'agence française AFP.

MYMM // JPF

Covid-19: le Brésil enregistre 1 215 décès et 42 659 cas au cours des dernières 24 heures apparaissent en premier à Visão.