L'aire métropolitaine de Lisbonne (AML) renforce, dès aujourd'hui, l'offre de transports publics, notamment les bus, permettant une capacité à 90% de celle qui existait à la même période l'an dernier.

Jeudi, le premier secrétaire d'AML, Carlos Humberto, a informé qu'il y avait "un accord avec les opérateurs de transport" sur le fait qu'à partir d'aujourd'hui il y aura "un renforcement significatif de l'offre".

Selon l'officiel, «l'idée est d'avoir une offre d'environ 90%» par rapport à la capacité existante à la même période l'an dernier, mais il peut y avoir des renforcements «dans ce qui peut être nécessaire», à savoir dans les «lignes qui amènent les passagers à Lisbonne, la capitale ».

Cette décision a été prise lors d'une réunion du Conseil métropolitain de l'AML, qui a une fonction d'autorité de transport, suite à la réduction du nombre d'autobus depuis la mi-mars, en raison de la pandémie de Covid-19.

Dans le cas du Metropolitano de Lisboa, le renforcement a eu lieu samedi avec le doublement de l'offre le week-end, pendant la journée, sur les lignes Bleue, Verte et Rouge, circulant des trains à six voitures.

Dans un communiqué, la société a expliqué que les ajustements supplémentaires sont dus à l'augmentation de la demande qui s'est produite les week-ends dans son réseau et également à «contribuer à réduire la propagation de covid-19».

En revanche, le groupe Barraqueiro a renforcé lundi les bus de Rodoviária de Lisboa, Mafrense et Boa Viagem, "en mettant l'accent sur les heures les plus sollicitées du matin et de l'après-midi".

Selon le groupe d'entreprises, la décision a été «prise conjointement avec l'AML» afin de ramener le service de transport public «à des niveaux très proches de ceux enregistrés avant le début de cette pandémie».

En ce qui concerne le transport ferroviaire, le ministre de l'Infrastructure et du Logement, Pedro Nuno Santos, a garanti lundi que la capacité de la plupart des trains circulant aux heures de pointe dans la zone métropolitaine de Lisbonne (AML) est "inférieure à 50%". , soulignant que les «données objectives» ne mettent pas en évidence les responsabilités des transports publics dans la propagation de covid-19 dans la région.

Le responsable a également révélé que CP – Comboios de Portugal n'a pas la capacité d'augmenter le nombre de trains en circulation à AML, mais a noté que la possibilité de modifier les horaires est à l'étude.

DYBS (RCS / RCP / SSM) // MLS

Covid-19: L'aire métropolitaine de Lisbonne renforce l'offre de transports publics apparaît en premier à Visão.