Au total, 184 enfants âgés de 7 à 16 ans ont été emmenés dans la rue par la police mozambicaine à Chimoio, dans le centre du Mozambique, pour avoir désobéi à l'état d'urgence en vigueur dans le pays, a rapporté aujourd'hui la société.

Le Mozambique est en état d'urgence depuis le 1er avril pour empêcher la covid-19.

Les enfants ont été ramassés lors de la vente de fruits, d'arachides, de biscuits et de sacs en plastique dans les marchés informels et les lieux de loisirs, y compris les terrains de football dans les écoles de la banlieue de Chimoio, sans observer le minimum de mesures préventives, a expliqué le porte-parole du commandement de la police de la province de Manica, Mário Arnaça.

"Les enfants ont été détenus dans plusieurs postes de police et n'ont été libérés qu'après l'introduction des tuteurs", a déclaré le responsable lors de la conférence de presse hebdomadaire de la société.

"Les gardiens ont mené une campagne de sensibilisation pour ne pas envoyer les enfants dans la rue pour vendre à leur place", a-t-il ajouté.

Les mineurs ont également eu une conférence et ceux qui n'ont pas encore été réclamés par des parents adultes ont été emmenés au centre provincial pour enfants.

Les enfants vendent dans la rue pour soutenir les revenus de la famille, certains envoyés par leurs propres parents et d'autres embauchés comme domestiques.

La gouverneure de Manica, Francisca Tomás, s'est déclarée préoccupée par les mineurs qui continuent de circuler seuls et sans protection sur les voies publiques, réitérant la nécessité de garder les enfants à la maison pendant la période de fermeture de l'école.

"Nous ne devons pas utiliser nos enfants pour vendre des bananes, des biscuits, des arachides et d'autres produits, ni acheter ce que la famille a besoin de consommer, car ils peuvent contracter covid-19", a-t-il lancé aux médias.

Mário Arnaça a garanti que la police renforcera la surveillance dans les rues et les lieux de loisirs pour empêcher les enfants de circuler à temps pour empêcher le nouveau coronavirus.

«Nous devons protéger les enfants de Covid-19 et la police continuera de jouer son rôle dans l'application des ordonnances de l'état d'urgence», a-t-il conclu.

Le Mozambique a accumulé un total de 883 cas de covid-19, avec six décès et 229 récupérés.

AYAC // SR

Contenu de Covid-19: la police retire 184 enfants des rues du centre du Mozambique à Visão.