Dans un communiqué, la société a déclaré aujourd'hui que, malgré les mesures mises en œuvre dans le cadre du covid-19, dans la résidence pour personnes âgées de Montepio sur la Rua do Breiner, à Porto, 16 résidents sont morts, qui y étaient restés "plus de cinq ans".

Selon la Résidence Montepio, les 16 utilisateurs présentaient «diverses comorbidités», telles que des maladies cardiovasculaires, des maladies respiratoires chroniques, le diabète et un niveau élevé de dépendance.

La déclaration fait suite à un article publié aujourd'hui par le journal Público qui, sur la base des chiffres publiés par l'Administration régionale de la santé du Nord (ARS), a déclaré que l'épidémie de covid-19 a causé la mort de 16 personnes, dans un univers de 48 personnes. infectés, dont 29 utilisateurs et 19 employés de l'institution.

«Le nombre de décès dans cette unité de Porto est élevé par rapport au nombre d'infectés, avec un taux de létalité de 55%», précise le quotidien, mais l'entreprise contredit le pourcentage, affirmant que le taux de létalité dans la maison de Porto est jusqu'à 22%.

"Pourcentage considéré comme faible, compte tenu de l'âge moyen des résidents – 90 ans", lit-on dans la lettre.

L'institution garantit également qu'elle a envoyé périodiquement des informations actualisées sur la situation en question à la direction clinique du Centro Hospitalar do Porto et à l'unité de santé de Porto.

Quant aux employés qui ont été testés positifs au covid-19, Residências Montepio affirme que sept se sont déjà rétablis et six ont repris leurs fonctions, notant qu '«aucun employé n'a été hospitalisé».

«Toutes les mesures de prévention de la contagion sont continuellement mises en œuvre et renforcées à la résidence Montepio Porto Breiner, ainsi que dans les autres unités résidentielles», conclut la lettre.

Aujourd'hui, le journal Público rapporte que «le secret entourant cette épidémie, qui a été détectée début août, est grand».

Interrogé par des journalistes sur l'actualité de Público, en marge de la séance de lancement de l'application «Stayaway covid», le président de l'ARS-Norte, Carlos Nunes, a refusé de faire des déclarations.

Le journal ajoute également que trois personnes restent hospitalisées.

Le 10 août, une source officielle de l'ARS-Norte a informé Lusa que le nombre de cas confirmés dans la résidence pour personnes âgées est passé de 44 à 46 (34 utilisateurs et 12 employés), et qu'il y avait 10 hospitalisés.

À l'époque, la même source avait déclaré que l'épidémie était "maîtrisée et surveillée par les autorités de santé publique".

Le 29 juillet, le premier cas d'infection par le nouveau coronavirus est apparu dans cette résidence senior, après avoir «testé» tous les utilisateurs et professionnels de cette maison, sur un total de 225 personnes (109 utilisateurs et 116 professionnels).

SPYC (ACG / CCM) // LIL

Le contenu Covid-19: Lar no Porto n'a pas réussi à empêcher la contagion qui a entraîné la mort de 16 utilisateurs apparaît en premier dans Visão.