Le gouvernement français a annoncé aujourd'hui qu'il rouvrira les cinémas et les casinos et autorisera, dès lundi, les sports d'équipe avec la promesse de rouvrir les stades, d'une capacité maximale de 5000 spectateurs, le 11 juillet.

Le Conseil de la défense et de la sécurité nationale, présidé par le président Emmanuel Macron, s'est réuni vendredi soir et a pris de nouvelles mesures pour «accélérer la déflation, compte tenu de l'évolution satisfaisante de la pandémie en territoire métropolitain et du bon niveau de préparation du pays ".

Après la réunion du conseil, le Premier ministre, Édouard Philippe, a annoncé, par un communiqué, que "l'ouverture des cinémas, des centres de vacances, des casinos et des salles de jeux" aura lieu à partir du lundi 22.

A partir de la même date, les sports d'équipe seront à nouveau autorisés, "avec des mesures préventives adaptées aux différentes catégories d'activités", bien que les sports de combat restent interdits jusqu'à ce qu'un réexamen soit effectué avant septembre.

Une autre mesure prise par le Conseil de la défense et de la sécurité nationale est la réouverture des stades et des pistes de football le 11 juillet, alors que la fin de l'état d'urgence sanitaire en France est attendue.

A cette époque, les stades et pistes accueilleront à nouveau un public jusqu'à une capacité maximale de 5 000 spectateurs, au moins au début, jusqu'au 1er septembre, puis la mesure est à nouveau évaluée.

Les salles de concert peuvent également rouvrir à cette date, bien qu'elles soient limitées à 1 500 spectateurs et, chaque fois que le nombre est plus élevé, elles doivent faire une déclaration préalable afin de garantir le respect des précautions sanitaires.

La fin de l'état d'urgence dicte également le début de l'autorisation des croisières fluviales et coordonnera avec les pays européens l'évaluation du retour des croisières maritimes, pour autant qu'elles ne dépassent pas la limite de passagers.

Édouard Philippe a annoncé qu'en septembre, après les vacances d'été, l'ouverture de foires, d'expositions et de salons, ainsi que de clubs et de croisières internationales sera étudiée, tout cela, "sous réserve d'une nouvelle évolution de la situation épidémiologique".

Dans les prochains jours, a-t-il dit, le gouvernement présentera sa stratégie de réponse, axée sur la protection des personnes les plus vulnérables, sans recourir au confinement général en cas de deuxième vague pandémique.

Les derniers indicateurs du département du Val d’Oise (nord de Paris) sont la principale préoccupation des autorités qui ont conduit à une campagne de tests massive dont les résultats sont attendus ce week-end.

Vendredi, la France a indiqué qu'au cours des dernières 24 heures, 14 décès étaient survenus dans les hôpitaux à Covid-19, ce qui est passé à 29 617 décès depuis le début de la pandémie, tandis que le nombre de patients hospitalisés est tombé à 10 000, en raison de première fois en trois mois.

La pandémie de Covid-19 a déjà fait plus de 456 000 morts et infecté plus de 8,5 millions de personnes dans 196 pays et territoires, selon un rapport de l'agence française AFP.

Au Portugal, 1 527 personnes sur 38 464 confirmées infectées sont décédées, selon le dernier bulletin de la direction générale de la santé.

La maladie est transmise par un nouveau coronavirus détecté fin décembre à Wuhan, une ville du centre de la Chine.

Après que l'Europe a succédé à la Chine comme centre de la pandémie en février, le continent américain est désormais celui qui compte le plus de cas confirmés et le plus de décès.

IYN // HB

Covid-19: le contenu France rouvre les cinémas et les casinos et permet aux sports d'équipe d'apparaître en premier à Visão.