Le Premier ministre français Jean Castex a durci aujourd'hui son discours face à une «situation épidémiologique qui a mal évolué», en imposant l'extension de l'usage obligatoire des masques et en interdisant les rassemblements de plus de 5 000 personnes jusqu'au 30 octobre.

«Je le dis sérieusement: si nous ne réagissons pas collectivement, nous nous exposons à un risque élevé de reprise épidémique difficile à contrôler», a prévenu le chef du gouvernement lors d'un déplacement à Montpellier, dans le sud de la France.

Au cours des dernières 24 heures, en France, le nombre de personnes diagnostiquées positives pour la covid-19 a augmenté de 785 cas. Au total, 10 800 nouveaux cas ont été enregistrés en une semaine.

Le retour de l'épidémie «mettra toute la chaîne de la santé en tension (…) notre économie, notre système éducatif, notre vie collective et culturelle à nouveau», a prévenu Castex, appelant à «réagir individuellement et collectivement» et «vigoureusement ».

Il a indiqué qu'il «demanderait aux responsables des régions de se rapprocher des élus locaux pour étendre au maximum l'utilisation du masque dans les espaces publics».

Des dizaines de villes ont déjà imposé cette exigence sur certaines de ses rues, dont Paris et Marseille.

Le Premier ministre a également annoncé la prolongation, jusqu'au 30 octobre, de l'interdiction des événements à plus de 5 000 personnes, même si les responsables régionaux peuvent émettre des dérogations à condition de vérifier le «strict respect des indications sanitaires».

Jean Castex a enfin annoncé le renforcement des contrôles «sur le respect de l'ensemble des règles destinées à empêcher la propagation du virus: respect de l'usage des masques», notamment dans les restaurants, ou «obligation de déclarer les rassemblements à plus de dix personnes» .

L'épidémie de coronavirus a déjà fait 30 340 morts en France.

Au niveau mondial, la pandémie de covid-19 a déjà fait plus de 736 000 morts et infecté plus de 20,1 millions de personnes dans 196 pays et territoires, selon un bilan de l'agence française AFP.

Les États-Unis sont le pays qui compte le plus de décès (163 465) et aussi le plus de cas d'infection confirmés (plus de 5 millions).

Viennent ensuite le Brésil (101.752 morts, plus de 3 millions de cas), le Mexique (53.003, plus de 485.000 infectés), le Royaume-Uni (46.526 morts, plus de 311.000 cas) et l'Inde (45.257 morts et plus de 2,2 millions infectés).

La Russie, avec 15103 morts, est le quatrième pays au monde en nombre d'infectés, après les États-Unis, le Brésil et l'Inde, avec plus de 895000 cas, suivie par l'Afrique du Sud, avec plus de 593000 cas et 11312 morts .

En Europe, le plus grand nombre de décès est enregistré au Royaume-Uni (46.526 morts, plus de 311 mille cas), suivi par l'Italie (35.215 morts, plus de 251 mille cas), la France (30.340 morts, plus de 331 mille cas) et en Espagne (28 500 décès, plus de 322 000 cas).

Le Portugal compte 1 750 décès pour 52 537 cas d'infection.

PCR // EL

Le contenu Covid-19: France lève l'alerte face au risque de reprise épidémique apparaît en premier dans Vision.