«À la suite de ce résultat, nous avons décidé de soutenir les restaurants qui consomment du vin des marques de la Cooperativa de Felgueiras et nous attribuerons un bonus pour le produit consommé par les établissements en 2019, faisant cette année une offre de 20% en marchandise », a-t-il expliqué à Lusa Casimiro Alves, président de cette institution dans le district de Porto.

L’année dernière, malgré la pandémie de covid-19 et son impact sur les premiers mois de l’année, les résultats se clôturent sur un bénéfice de 600 mille euros, porté principalement par la croissance des exportations, estimée à environ 20% par rapport à 2019.

Le chiffre d’affaires a atteint 10 millions d’euros, le plus haut jamais enregistré, a-t-il souligné, rappelant qu’il s’agit de l’une des plus grandes coopératives agricoles du pays.

La campagne pour offrir du vin aux restaurants, a-t-il dit, est déjà en cours, couvrant tout le territoire national, y compris les restaurants qui ont acheté du vin en cash & carry et les distributeurs.

Le bon résultat de 2020 aura également une répercussion positive pour les 800 producteurs associés de l’établissement qui, chaque année, après les vendanges, livrent leurs raisins pour la vinification en coopérative.

«Avec ce résultat que nous avons obtenu en 2020, nous avons décidé d’attribuer une prime de trois cents par kilo de raisins à nos associés», a-t-il déclaré, signalant l’importance de cette augmentation pour motiver les associés dans la production de raisins de qualité qui valorisent «l’excellence vin «à distribuer aux quatre coins du monde».

Rita Cardoso est l’un des membres de la coopérative qui confie sa production à cette institution.

En 2020, sa production de trois hectares, située dans une vallée près du monastère de Pombeiro, à Felgueiras, était le double de la moyenne nationale, bénéficiant entre autres de la qualité du sol et de l’excellente exposition au soleil.

La prime sur le prix du raisin désormais annoncée par la coopérative constitue, a-t-il dit à Lusa, une nouvelle incitation à travailler plus et mieux.

«Bien sûr, ce sera une grande incitation», même pour les nouveaux investissements qui correspondent à l’augmentation de la demande », a-t-il dit, remerciant le soutien que les techniciens de l’institution ont apporté pour garantir« un vin d’excellente qualité ».

Côté restauration, la campagne de la coopérative est également la bienvenue, constituant une agréable surprise, comme le confie à Lusa Lusa Pedro Pimenta, du restaurant «Veleiro», situé à quelques kilomètres du chef-lieu.

« Nous sommes très reconnaissants que la cave nous compense pour les pertes que nous avons subies en 2019 et 2020 », a-t-il déclaré.

Pedro Pimenta a déclaré qu’il s’attend à un reste de l’année positif, également pour la vente de vin de Felgueiras, qui, selon lui, est l’image de marque de son établissement.

Pour le restaurateur entrepreneur, le pari des producteurs sur la qualité du vin, ainsi que sur l’image de la bouteille et des étiquettes, a permis une relance des ventes, notamment avec l’arrivée des fortes chaleurs, lorsque les clients recherchent des des vins plus frais, comme les verts de la région.

La pandémie de covid-19 a causé au moins 3 513 088 décès dans le monde, résultant de plus de 168,9 millions de cas d’infection, selon un rapport de l’agence française AFP.

Au Portugal, 17 023 personnes sont décédées des 847 604 cas confirmés d’infection, selon le dernier bulletin de la direction générale de la santé.

La maladie est transmise par un nouveau coronavirus détecté fin 2019 à Wuhan, une ville du centre de la Chine.

APM // JAP