Selon le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hua Chunying, cité par l'agence Xinhua, le sommet a été proposé conjointement par la Chine, l'Afrique du Sud, qui assure la présidence tournante de l'Union africaine (UA), et le Sénégal, qui copréside le Forum de coopération Chine-Afrique.

La réunion virtuelle devrait impliquer des membres de l'Assemblée des chefs d'État et de gouvernement de l'UA, les présidents par intérim des principales organisations sous-régionales africaines et le président de la Commission de l'UA, Moussa Faki Mahamat.

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, et le Directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, participeront également en tant qu'invités spéciaux.

La Chine a été l'un des principaux partenaires de l'Union africaine dans la mobilisation de matériaux et d'équipements pour lutter contre la pandémie sur le continent, après avoir fait don de millions de tests, de masques et de quelques fans.

La déclaration finale de la réunion de jeudi des chefs d'État et de gouvernement de l'Assemblée de l'Union africaine, publiée aujourd'hui, souligne la "contribution importante" de la Chine aux efforts de lutte contre la pandémie en Afrique, annonçant l'existence d'un Réserve chinoise de 30 millions de tests, 10 000 fans et 80 millions de masques par mois pour le continent africain.

Ces matériaux peuvent être commandés si les pays en ont besoin, par le biais de la nouvelle plateforme d'achat de fournitures médicales de l'Union africaine en Afrique.

Au cours de la réunion, des progrès ont également été notés par les envoyés spéciaux de l'UA pour négocier avec les pays du G20 et la Chine en vue de réduire la dette extérieure africaine et d'approuver un moratoire sur les paiements d'intérêts.

Après une première flambée de covid-19 dans la ville de Wuhan, dans le centre de la Chine, Pékin a annoncé aujourd'hui la fermeture de toutes ses écoles et universités après une flambée de cas dans la capitale chinoise.

Pékin a diagnostiqué plus de 100 cas de covid-19 depuis vendredi, après avoir détecté une épidémie sur le principal marché d'approvisionnement de la capitale, craignant une nouvelle vague de contamination lorsqu'il est apparu que le pays avait déjà réussi à contenir le virus.

Le coronavirus qui cause la covid-19 est apparu fin 2019 dans le centre de la Chine, à Wuhan, avant de se propager à travers la planète.

La Chine compte près de 90 000 cas cumulés d’infections par le covid-19 et 4 645 décès.

En Afrique, il y a 6 769 décès confirmés dans près de 252 000 personnes infectées dans 54 pays, selon les statistiques les plus récentes sur la pandémie sur ce continent.

À l'échelle mondiale, la pandémie de Covid-19 a déjà fait plus de 436 000 morts et infecté plus de huit millions de personnes.

CFF // JH

Covid-19: la Chine et l'Afrique lors d'un sommet extraordinaire contre la pandémie apparaissent d'abord dans Vision.