Selon les calculs de Lusa basés sur les informations disponibles sur les montants alloués à certains pays africains, la BAD a déjà livré 1 790 millions d'euros, le Cap-Vert étant le seul pays lusophone à avoir bénéficié du soutien de cette institution financière multilatérale.

L'Égypte, avec 440 millions d'euros, est le pays qui a reçu le plus d'aide, suivi du Nigeria, avec 288,5 millions d'euros, et du Maroc, avec 264 millions d'euros.

"La BAD a répondu rapidement aux besoins de ses pays membres lors de la pandémie de Covid-19", lit-on dans une note envoyée à Lusa, qui calcule entre 22,1 milliards de dollars et 88,2 milliards de dollars l'impact économique de la pandémie.

"Les pays africains, avec l'expérience d'avoir chassé Ebola, s'efforcent de s'adapter à cette nouvelle menace et attendent de la banque qu'elle réagisse à une crise efficace et multilatérale", ajoute le communiqué.

La BAD a souligné que l'aide financière a atteint les cinq régions africaines et a noté que «le soutien permettra aux gouvernements de donner de l'argent d'urgence à des millions de personnes qui ont été touchées par des licenciements massifs ou qui ne peuvent pas travailler à domicile en raison des mesures confinement ».

La banque, en mars, a émis une dette de 3 milliards de dollars (2,6 milliards d'euros), suivie de l'annonce, début avril, d'une aide d'urgence de 2 millions de dollars (1,7 million d'euros) à l'Organisation mondiale de la santé pour accroître la capacité des pays membres en matière de prévention, de dépistage et de prise en charge des cas.

Puis, le 9 avril, elle a annoncé un instrument financier d'une valeur pouvant aller jusqu'à 10 milliards de dollars, soit près de 9 milliards d'euros, pour aider les gouvernements et le secteur privé à faire face à la pandémie et «à atténuer les souffrances de la crise économique. et les pertes d’emplois ».

Le continent africain a enregistré 6 244 décès dus à Covid-19 dans plus de 232 000 cas, selon le Centre de contrôle et de prévention des maladies de l'Union africaine (CDC Afrique).

Les principales institutions économiques pointent vers une récession dans la région subsaharienne, la première depuis des décennies, le Fonds monétaire international estimant une contraction du PIB de plus de 1,6%.

La pandémie de Covid-19 a déjà fait plus de 431 000 morts et infecté plus de 7,8 millions de personnes dans 196 pays et territoires, selon un rapport de l'agence française AFP.

La maladie est transmise par un nouveau coronavirus détecté fin décembre à Wuhan, une ville du centre de la Chine.

Après que l'Europe a succédé à la Chine comme centre de la pandémie en février, le continent américain est désormais celui qui compte le plus de cas confirmés et le plus de décès.

MBA // LFS