Une épidémie de 11 cas de covid-19 a été détectée au lycée Gabriel Pereira, à Évora, rendant impossible le retour en classe ce lundi, sur les sept classes isolées, a révélé la direction.

«Onze cas positifs et quelques autres cas suspects ont été identifiés. Dans ces conditions, il n’est pas possible de reprendre les cours en présentiel lundi prochain », peut-on lire dans un communiqué du conseil, publié ce week-end sur le site internet de l’école et consulté aujourd’hui par l’agence Lusa.

Dans le communiqué, signé par Fernando Farinha Martins, directeur du groupe scolaire Gabriel Pereira, il est dit que les 11 cas d’infection par le nouveau coronavirus SRAS-CoV-2 ont été détectés dans le cadre des tests d’étudiants et d’enseignants cette semaine.

Désormais, « tous les élèves infectés et suspects par contacts avec des agents actifs vont être soumis à un second test », a expliqué la direction de l’école.

Lundi dernier, il a été révélé que sept classes de cette école étaient en isolement prophylactique en raison d’une épidémie de covid-19 détectée parmi les étudiants, à l’époque avec «trois cas confirmés», a déclaré le directeur Fernando Martins à Lusa.

Ce jour-là, le directeur a expliqué que les classes étaient isolées « jusqu’au 1er, 3 et 4 juin », mais que des contacts à haut risque avec des personnes infectées dans au moins quatre autres classes avaient été détectés.

«Compte tenu de la nécessité de maintenir des conditions de sécurité pour tous les utilisateurs», le «passage de la 9e année et de l’enseignement secondaire, régulier et professionnel, à l’enseignement à distance» a été déterminé, jusqu’à ce que les résultats des tests soient connus de tous les élèves et enseignants des classes en isolement.

La direction, dans la déclaration de ce week-end adressée à la communauté éducative, a expliqué que «le régime d’enseignement à distance sera maintenu» pour toutes ces classes au cours de la «semaine prochaine».

«L’éducation des adultes reste sur place», a déclaré le directeur, exprimant «l’espoir» que les cours d’enseignement à distance puissent «reprendre l’enseignement sur place le 7 juin».

Aujourd’hui, Lusa a tenté en vain de contacter le directeur de l’école pour clarifier combien d’élèves et d’enseignants sont à la maison, dans l’enseignement à distance.

Jeudi, également à Évora, 410 élèves de l’Escola Secundária Severim de Faria, appartenant aux «16 classes de l’enseignement secondaire» de l’école, ont été placés en enseignement à distance, en raison de soupçons de covid-19 par un enseignant, a révélé l’établissement. source à Lusa.

La pandémie de covid-19 a causé au moins 3 524 960 décès dans le monde, résultant de plus de 169,3 millions de cas d’infection, selon un rapport de l’agence française AFP.

Au Portugal, 17 023 personnes sont décédées des 847 604 cas confirmés d’infection, selon le dernier bulletin de la direction générale de la santé.

RRL (SYL) // PA