Le Premier ministre António Costa a déclaré aujourd’hui que le pays avait une dette de gratitude envers les agriculteurs, soulignant le rôle du secteur pendant la pandémie de covid-19 afin que le Portugal ait toujours une chaîne d’approvisionnement.

« Je pense que le pays a une dette de gratitude envers ses agriculteurs et c’est un mot d’encouragement et d’affection que nous devrions donner », a déclaré António Costa, qui s’exprimait après une visite à la foire agricole Agroglobal, qui se déroule jusqu’à jeudi à Porto. de Muge, commune de Cartaxo (Santarém), qu’il était accompagné de la ministre de l’Agriculture, Maria do Céu Antunes.

Plus tôt, le directeur général a souligné que « je voulais profiter de cette occasion pour rendre hommage à tous les agriculteurs ».

« Pendant un an et demi que nous avons été confrontés à une pandémie, de nombreux secteurs d’activité ont dû fermer, beaucoup d’entre nous ont dû faire face à la peur de la pandémie, mais il y avait des secteurs qui n’ont jamais pu fermer et ont toujours dû surmonter craint pour que nous ne manquions de rien et que du pré à l’assiette nous ayons toujours une chaîne d’approvisionnement fonctionnant en permanence », a-t-il déclaré.

António Costa a également estimé que le moment actuel est « un tournant important, avec une nouvelle politique agricole commune (PAC), mais aussi le plan de relance et de résilience lui-même » a « un ensemble d’investissements importants pour l’une des plus grandes préoccupations auxquelles est confronté le le secteur traverse aujourd’hui et que, pratiquement, dans tous les ‘stands’” on lui a posé la question de l’eau.

Dans ce contexte, le directeur général a souligné les investissements dans l’Algarve, pour augmenter l’efficacité hydrographique de l’Algarve, ou dans le barrage de Pisão, « afin de pouvoir créer de meilleures conditions pour l’utilisation de l’eau dans l’Alto Alentejo ».

António Costa a également évoqué « la poursuite du programme contracté avec la Banque européenne d’investissement et qui « prend un nouvel élan dans le cadre de la nouvelle PAC en matière d’irrigation et, surtout, d’irrigation de précision », ainsi que les « laboratoires collaboratifs, qui se sont développées du nord au sud », considérant qu’« elles sont très importantes » pour que le pays « ait une meilleure utilisation, une meilleure utilisation » des productions traditionnelles.

Puis, s’adressant à Joaquim Pedro Torres, promoteur de la foire agricole, il a remercié le travail d’Agroglobal et « d’avoir marié ce qui est la plus ancienne activité de l’humanité » avec ce qui est « une plus grande innovation, un plus grand effort de connaissance ».

« Nous apprenons tous chaque jour davantage, afin que nous puissions avoir une agriculture de plus en plus moderne et plus efficace qui nourrit le pays et renforce sa capacité d’exportation », a-t-il déclaré.

SR // ACL

Covid-19: Costa dit que le Portugal doit sa gratitude aux agriculteurs apparaît pour la première fois à Visão.