Le Premier ministre a félicité aujourd’hui la DGS pour avoir recommandé la vaccination universelle des enfants entre 12 et 15 ans, estimant que « tout est en place » pour garantir la vaccination de cette tranche d’âge avant la rentrée scolaire.

« Je suis ravi que la science ait confirmé qu’il est possible de remplir notre devoir de garantir une protection universelle à tous les enfants de plus de 12 ans », a écrit António Costa dans un message publié sur son compte Twitter officiel.

Le Premier ministre a ainsi réagi à l’annonce, faite aujourd’hui par la Direction générale de la santé (DGS), qui préconise la vaccination universelle des enfants et des jeunes entre 12 et 15 ans, ne se limitant ainsi plus à des situations particulières, comme les cas en qui ont des maladies à risque.

« Tout est en place pour garantir l’administration de deux doses de vaccins jusqu’à la rentrée scolaire », a écrit aujourd’hui António Costa, à l’image de ce qu’il avait déjà annoncé le 21 juillet, lors du débat sur l’état de la Nation.

« Les vaccins ont été achetés, la logistique était prête et le calendrier a été défini : les jeunes entre 12 et 17 ans peuvent avoir une vaccination complète jusqu’au 19 septembre », a-t-il souligné.

La directrice générale de la Santé, Graça Freitas, a annoncé aujourd’hui lors d’une conférence de presse à Lisbonne que « la DGS recommande la vaccination de tous les adolescents de 12 à 15 ans », sans avoir besoin d’un avis médical.

Graça Freitas a expliqué que cette décision intervient après l’analyse de « nouvelles données rendues disponibles ces derniers jours », en particulier les impacts enregistrés sur « plus de 15 millions d’adolescents vaccinés aux États-Unis et dans l’Union européenne » qui se sont révélés être des cas « extrêmement rares » de myocardite et péricardite.

Prenant en compte les nouvelles données, la DGS a alors décidé d’étendre le vaccin contre le covid-19 à tous les jeunes de cette tranche d’âge, qui devrait commencer à être administré prochainement.

« La voie de la vaccination est ouverte », a déclaré Graça Freitas, soulignant qu’il n’est pas possible de créer « l’attente qu’elle commence aujourd’hui », en fonction du plan de vaccination du groupe de travail qui coordonne ce processus.

Concernant la possibilité que ces jeunes – environ 400 mille – commencent à se faire vacciner contre le covid-19 avant la rentrée scolaire, Graça Freitas a dit qu’elle espérait que cela arriverait, mais a expliqué que si elle commençait quelques jours après la rentrée l’école, « n’aura pas d’impact négatif majeur » sur la santé.

Cette tranche d’âge – entre 12 et 15 ans – devra être accompagnée de ses parents ou de son représentant légal pour se faire vacciner, a ajouté le responsable de la DGS.

Compte tenu des études menées jusqu’à présent, les jeunes Portugais devraient être vaccinés avec deux doses, et seuls les deux vaccins homologués pour cette tranche d’âge seront utilisés, a souligné Graça Freitas.

TA (OUI/HN) // FPA

Le contenu Covid-19 : Costa indique que « tout est en place » pour vacciner les enfants avant que l’année scolaire n’apparaisse en premier à Visão.