Selon le responsable, les nouveaux cas concernent des patients âgés de 11 à 92 ans, la moitié sont importés de Russie et les autres sont de contamination locale, notamment de la clôture sanitaire de Clínica Multiperfil (02) et du quartier Hoji Ya Henda (04).

Tous les nouveaux cas positifs sont admis au centre de traitement de Viana, dans la zone économique spéciale, à Viana.

"De la clinique Multiperfil, nous en avons une avec 92 ans, hospitalisée et asymptomatique, sa maladie sous-jacente est déjà sous contrôle et, à ce moment-là, il a été testé positif et stable", a déclaré le ministre.

À la clinique Multiperfil, un deuxième cas a été enregistré chez des professionnels de la santé, un médecin, qui travaille aux urgences.

Sílvia Lutucuta a indiqué qu'il était nécessaire de prendre certaines décisions concernant la clôture sanitaire de Multiperfil, dont l'enquête était prévue pour aujourd'hui, en fonction de l'évaluation épidémiologique.

"Toutes les personnes présentes à la clôture de Multiperfil ont été testées, ces tests ont été effectués il y a plus de sept jours et, à ce moment-là, tous les tests négatifs que nous avons à Multiperfil doivent être réévalués", a déclaré le ministre.

Une équipe de surveillance épidémiologique de la Direction nationale de la santé publique et de la Direction nationale des hôpitaux du ministère de la Santé travaille avec la direction de Clínica Multiperfil, et il a été décidé de maintenir la clôture sanitaire de l'établissement privé pour le moment.

Selon le ministre, aujourd'hui, «de toute urgence», les tests des 30 patients admis dans cette clinique ont commencé, et les résultats devraient encore être publiés aujourd'hui, afin que certaines mesures puissent être prises plus tard.

«Les cas négatifs, avec des critères de sortie, seront libérés, les cas négatifs, avec des critères d'hospitalisation, seront transférés vers d'autres unités de santé et demain (samedi) nous prévoyons de tester tous les professionnels qui sont à la barrière de santé, pour partir à partir de là, nous prenons de meilleures décisions du point de vue de la santé publique pour ces professionnels », a-t-il souligné.

Le responsable angolais a souligné qu'après les cas enregistrés à la clinique privée, «il est prudent de les retester, car cela fait plus de sept jours depuis le test précédent et ensuite, après avoir pris ces mesures, la clinique sera désinfectée et la levée sûre de la clôture sanitaire ».

La pandémie de Covid-19 a déjà fait plus de 421 000 morts et infecté plus de 7,5 millions de personnes dans 196 pays et territoires africains, selon le bilan de l'agence française AFP.

La maladie est transmise par un nouveau coronavirus détecté fin décembre 2019 à Wuhan, une ville du centre de la Chine.

Après que l'Europe a succédé à la Chine comme centre de la pandémie en février, le continent américain est devenu celui avec les cas les plus confirmés, mais avec moins de décès.

NME // LFS

Covid-19: Angola content avec 12 nouveaux cas positifs et une accumulation de 130 infections apparaît d'abord à Visão.