Les différentes mesures politiques envisagées par le gouvernement portugais cette année – presque toutes axées sur la lutte contre la pandémie – devraient avoir un impact sur les comptes publics qui sera presque le double du montant prévu par le ministère des Finances. Telle est l’actualité du Conseil des finances publiques (CFP) qui a publié aujourd’hui son analyse du programme de stabilité 2021-2025. Concrètement, cela signifie que «Covid-19 aura un impact négatif d’environ 5,9 milliards d’euros sur les dépenses publiques» – dont une partie sera couverte par un financement communautaire (2,2 milliards d’euros). Selon la PCP, le déficit s’améliorera lorsque les mesures temporaires seront supprimées, avec une lente reprise à partir de 2023.