1-1-e1669908198824-png
costa-dit-que-la-logique-nest-pas-un-cheque-de

Costa dit que la logique n’est pas un chèque de Bruxelles mais un contrat avec des buts et des objectifs

António Costa a participé aujourd’hui tout au long de la journée au lancement de l’initiative gouvernementale appelée « Roteiro PRR [Plano de Recuperação e Resiliência] “, après avoir visité dans l’après-midi les travaux de construction des résidences universitaires de l’Université de Lisbonne.

« La logique du PRR n’est pas un chèque qu’on nous fait à Bruxelles pour qu’on le distribue dans le pays. Le PRR est un contrat que nous avons signé avec l’Union européenne qui comporte un ensemble d’objectifs, de jalons et d’objectifs et dans lequel des paiements sont effectués au fur et à mesure que nous atteignons les buts, les jalons et les objectifs », a-t-il expliqué.

Selon le Premier ministre, c’est parce que le Portugal avait « rempli les objectifs et jalons » contractualisés pour l’année 2022 que la « Commission européenne a déjà approuvé le versement de la première tranche et le versement de la deuxième tranche », devant désormais se conformer avec les objectifs pour l’année qui vient de commencer.

« Nous n’évaluons pas le PRR par le montant payé, mais par le mouvement que le PRR génère et le mouvement est celui-ci : deux centres de santé que nous avons visités ce matin, c’est la résidence qui sera prête à la rentrée prochaine et c’est grâce à cet investissement que les étudiants auront des lits disponibles, que les architectes et les designers auront du travail, que les entreprises de construction auront du travail et c’est un travail très difficile dans une période très exigeante », a-t-il souligné.

António Costa a souligné que « tout le monde est très anxieux et curieux de savoir comment va le PRR et il est donc important de voir le PRR bouger ».

«Nous voyons cet investissement où nous allons, dans l’ensemble de ces trois propriétés, avoir environ 910 lits qui serviront de résidence universitaire dans la ville de Lisbonne, mais cet investissement, ainsi qu’un ensemble d’investissements que nous font dans le logement étudiant, a pour objectif de continuer à augmenter le nombre d’hommes et de femmes portugaises qui ont accès à l’enseignement supérieur », a-t-il expliqué.

Évoquant que « ce programme de logements étudiants dispose de 375 millions d’euros dédiés au PRR », le Premier ministre a déclaré qu’avec l’exécution de tous ces travaux dans tout le pays, il sera possible « d’augmenter le nombre de lits dans des résidences d’environ 15 mille à près de 27 mille ».

« Un obstacle financier plus important que les frais de scolarité est le coût de l’hébergement. Disposer d’un logement abordable est une condition essentielle pour que davantage de personnes puissent suivre des études supérieures », a-t-il déclaré.

Costa a fait référence à l’objectif que la ministre de la Science, de la Technologie et de l’Enseignement supérieur, Elvira Fortunato, avait précédemment souligné.

« Nous arrivons en 2030 avec 60 % des jeunes de 20 ans dans l’enseignement supérieur. Cet investissement ne vise pas seulement à répondre aux besoins de ceux qui fréquentent actuellement l’enseignement supérieur, cet investissement est fait pour créer des conditions permettant à davantage de personnes de fréquenter l’enseignement supérieur à l’avenir », a-t-il ajouté.

JF // JPS

Articles récents