Jusqu’à présent, aucun des utilisateurs n’a besoin de soins renforcés ou d’hospitalisation et les employés ayant un test positif ont décidé de continuer à travailler «volontairement», sans quitter leur domicile, jusqu’à ce que la situation se normalise, a déclaré le père Paulo Pimparel, président à Lusa. de l’institution.

La structure résidentielle pour personnes âgées (ERPI), qui a confirmé un total de 49 personnes infectées, fait partie du centre social de la paroisse de São Mamede de Agrochão et fournit également un soutien à domicile à 37 personnes, qui n’ont pas été touchées.

Les bénéficiaires des soins à domicile comprennent les utilisateurs de garderies, fermées depuis le début de la pandémie.

Le président du centre a expliqué à Lusa qu’il n’était pas nécessaire de recourir aux équipes d’intervention rapide de la sécurité sociale en raison de la disponibilité des employés infectés à rester chez eux.

Les cinq salariés testés négatifs sont isolés, à domicile, imposés par les autorités sanitaires.

«Dans le même temps, cette mesure sert également à protéger les familles des employés et aide à empêcher le virus de se propager dans la communauté», a-t-il déclaré.

Paulo Pimparel a également déclaré qu’il existe une articulation entre les institutions locales, des municipalités, des conseils paroissiaux et des entités étatiques.

Le partenariat a également permis de ne pas interrompre le soutien à domicile, qui est désormais assuré par deux autres centres partenaires de la commune, Ervedosa et Vila Boa de Ousilhão.

Le centre paroissial d’Agrochão continue également de fournir des repas aux huit enfants qui fréquentent la crèche et l’école primaire, avec l’aide d’un fonctionnaire de la Câmara de Vinhais dans la distribution.

L’épidémie a été détectée après que la directrice technique l’ait testée seule le week-end dernier, avec un résultat négatif.

Paulo Pimparel a indiqué avoir transmis les informations lundi et aussitôt le centre a contacté les autorités sanitaires qui, le lendemain, ont testé mardi toute la communauté de l’institution.

« Après dix mois de pandémie, quand rien ne s’est passé dans cette maison, nous avons eu le vaccin à la porte et cela arrive », a déclaré le président du centre paroissial.

Cette flambée représente la majorité des 71 cas actifs confirmés dans la commune de Vinhais par les autorités sanitaires. (MODIFIE, AU 11ème PARAGRAPHE, LE RÉSULTAT DU TEST DU DIRECTEUR TECHNIQUE DE LA MAISON, QUI ÉTAIT POSITIF ET NON NÉGATIF, COMME LAPSO A ÉTÉ ÉCRIT)

HFI // ACG

Le contenu CORRECTION: Covid-19: Tous les utilisateurs et la plupart des employés infectés chez Vinhais apparaissent en premier dans Visão.