Le rapport sur le taux d’accidents et le contrôle routier pour 2021, publié aujourd’hui par l’ANSR, indique que 22 765 conducteurs ont été verbalisés pour excès d’alcool, soit 2 116 de plus qu’en 2020.

Le document indique également que l’année dernière, 11 929 conducteurs ont été arrêtés pour conduite sous l’influence de l’alcool, soit 2 509 de plus qu’en 2020.

« En matière de délinquance routière, le nombre total d’interpellations en 2021 a augmenté de 27,2 % par rapport à 2020, atteignant 25 300 conducteurs. Dans ce contexte, il apparaît que 47,1% des interpellations résultent de conduite sous l’emprise de l’alcool, avec une augmentation de 26,6% dans ces cas par rapport à l’année précédente», lit-on dans le rapport.

Outre les amendes pour excès d’alcool, l’infraction qui a le plus augmenté l’an dernier est l’absence de contrôle périodique obligatoire, qui totalise 55 614 infractions, soit une augmentation de 53,3 % par rapport à 2020, alors qu’il y en avait 36 ​​268.

L’ANSR a également enregistré des augmentations d’infractions pour non-utilisation de dispositifs de retenue pour enfants (29,8 %), pour non-utilisation de la ceinture de sécurité (18,9 %) et pour l’utilisation d’un téléphone portable (5,6 %).

Selon le même document, l’année dernière, la police a enregistré 2 120 infractions pour non-utilisation de dispositifs de retenue pour enfants, 20 801 pour non-port de la ceinture de sécurité (18,9 %) et 24 306 pour l’utilisation d’un téléphone portable.

En revanche, le rapport indique qu’en 2021 le nombre d’infractions pour excès de vitesse a diminué de 15,4%, avec 666.454 et 1,2% d’infractions pour défaut d’assurance, sur un total de 16.292.

L’ANSR indique qu’en 2021, 122,4 millions de véhicules ont été inspectés en personne et par des moyens d’inspection automatique, soit une augmentation de 5,6 % par rapport à 2020.

Selon le rapport, la GNR a inspecté 6,7 millions de véhicules, ce qui représente une diminution de 1,4 % par rapport à 2020, la PSP a inspecté 3,8 millions de véhicules, ce qui représente une augmentation de 4,4 % et, à son tour, le système radar SINCRO, géré par l’ANSR. , a également enregistré une hausse de 6,0 % par rapport à 2020, après avoir inspecté 110,5 millions de véhicules en 2021.

« Parmi les 122,4 millions de véhicules contrôlés en 2021, 1,1 million d’infractions ont été détectées, ce qui représente une baisse de 9,6 % par rapport à l’année précédente. Cette réduction est pertinente car il y a eu une augmentation de 5,6 % du nombre de véhicules contrôlés », indique également le rapport publié aujourd’hui.

CMP // ZO