Dans un arrêté signé lundi et publié jeudi au Bulletin municipal, consulté aujourd’hui par Lusa, le maire de Lisbonne, Carlos Moedas (PSD), a délégué au vice-président la coordination générale de toutes les activités municipales pour l’organisation et la réalisation des Journées Mondiales de la Jeunesse 2023 (JMJLisboa2023), « en étroite coordination avec la conseillère Laurinda Alves, notamment dans la promotion de la promotion de la participation à l’événement ».

Une source du bureau du maire a déclaré à Lusa que « ce n’est pas un départ de la conseillère Laurinda Alves » de l’organisation des JMJLisboa2023, mais un renforcement de l’équipe, pour une « collaboration plus large » de tous les conseillers à responsabilité, « compte tenu de l’importance et la dimension de cet événement », au sens de travailler pour que « tout se passe de la meilleure façon ».

Après l’investiture du nouvel exécutif municipal, le 18 octobre 2021, le social-démocrate Carlos Moedas, qui gouverne sans majorité absolue, a procédé à la délégation et subdélégation de pouvoirs par les élus de la coalition Novos Tempos (PSD/ CDS-PP/ MPT/PPM/Aliança), donnant à la conseillère Laurinda Alves (membre indépendante des listes de coalition des partis de droite) la responsabilité des Journées mondiales de la jeunesse 2023.

Après plus de huit mois à la tête de ce domaine, y compris à travailler avec la sous-commission sur les Journées mondiales de la jeunesse créée par l’Assemblée municipale de Lisbonne, Laurinda Alves n’a plus cette compétence, par décision du maire, qui a révoqué cette délégation qui était de la arrêté publié le 4 novembre au Bulletin municipal.

« L’importance de cet événement pour la ville de Lisbonne et l’impact qu’il a sur l’infrastructure et le tissu humain et commercial de la ville implique la nécessité qu’il soit préparé en temps opportun, avec des interlocuteurs clairs, articulant la structure de la Mairie de Lisbonne avec l’organisation et avec les autres entités impliquées », a souligné Carlos Moedas, dans le cadre de l’arrêté, qui « prend effet à la date de signature », c’est-à-dire à partir de lundi.

Dans l’exercice de la compétence en matière d’organisation et de préparation de la réalisation de JMJLisboa2023, le vice-maire aura la collaboration des conseillers Filipa Roseta, pour les activités sous la responsabilité de la Direction municipale de l’entretien et de la conservation et assurera l’articulation nécessaire avec Lisboa Ocidental SRU – Société de réhabilitation urbaine ; Ângelo Pereira, responsable de la sécurité, de la protection civile, de la mobilité, de l’hygiène urbaine, de l’environnement et de la structure verte, des données urbaines, des systèmes d’information, de la coordination territoriale et de l’articulation avec Carris ; Diogo Moura, responsable de la Culture et de l’Espace Public, et assurer l’articulation nécessaire avec EGEAC – Société de Gestion d’Equipements et d’Animation Culturelle ; et Joana Castro Almeida, responsable du suivi et de la promotion de toutes les activités sous la responsabilité du service de l’urbanisme.

Ces conseillers « rendront compte tous les quinze jours de l’évolution des activités dont ils ont la charge », précise l’arrêté du maire de Lisbonne.

Filipe Anacoreta Correia, qui est responsable des finances, en plus du poste de vice-président de la chambre, doit rendre compte, « avec la régularité requise », de l’évolution des processus et procédures nécessaires à l’organisation et à la réalisation des JMJLisboa2023, selon l’ordre de Carlos Moedas, qui le charge également de développer les contacts nécessaires avec les entités externes impliquées dans l’organisation et la réalisation de l’événement, « à savoir avec le Patriarcat de Lisbonne, avec la Fondation des Journées Mondiales de la Jeunesse, avec le Gouvernement et avec d’autres entités publiques et privées impliquées ».

JMJLisboa 2023 aura lieu du 1er au 6 août de l’année prochaine dans le quartier du Parque das Nações, à Lisbonne, couvrant également une partie du territoire de la municipalité de Loures, dans un événement qui compte avec la présence du Pape François et dans lequel on attend plus d’un million de jeunes à travers le monde.

SSM // MLS