Après l’annulation de l’édition de l’année dernière en raison de la pandémie de covid-19, qui se serait produite fin mars, le festival des Açores propose une affiche pour septembre de cette année qui conserve nombre des noms annoncés pour 2020.

Pour cette année, l’événement présente le clan portugais, Conference Inferno, Dirty Coal Train, Lena D’Água, Samuel Martins Coelho et Sensible Soccers, et rassemble également Angélica Salvi, Casper Clausen, Ferro Gaita, Kelman Duran, Larry Gus, Ko Shin Moon, MadMadMad, Vanishing Twin et Warmduscher, a déclaré l’organisation dans un communiqué de presse.

Il y a aussi une délégation régionale, avec les performances d’InSeCure Frank, Kazän, Luís Gil Bettencourt et Mário Raposo.

Cette édition présente l’école de musique Rabo de Peixe, qui rejoint cette fois Jerry The Cat « pour un spectacle qui aura le jazz comme sujet de négociation et d’exploration », et la collaboration entre le projet ondamarela et l’Association des sourds de l’île de São Miguel, qui a ouvert et marqué l’édition 2019, et présente cette année un spectacle sans précédent.

Une autre résidence artistique qui portera ses fruits en septembre est « l’association très attendue des guitaristes Norberto Lobo et Filho da Mãe, et du batteur Ricardo Martins, dans une création spéciale qui combinera musique et intervention visuelle », peut-on lire dans le communiqué.

« Ne pouvant se dérouler de la même manière que les années précédentes, Tremor 2021 organisera son calendrier de concerts et de présentations afin de s’assurer que tous les détenteurs de billets puissent accéder aux sessions et activités proposées, avec plus d’une session programmée dans certains. des moments programmatiques », explique l’organisation.

« Des concerts et des présentations dans des espaces ouverts, et [será] a changé le schéma créé pour la journée de clôture qui a favorisé la circulation à travers les différents espaces de Ponta Delgada. Les formats All-Terrain Quake sont maintenus, ainsi que les surprises du Greenhouse Quake ».

Le Tremor Todo-o-Terra aura un « paysage sonore » créé par Sofia Caetano, PMDS et Luís Senra.

Il y a aussi un espace pour l’exposition Epicentro : Promessa, « une création ‘site-specific’ conçue pour l’île de São Miguel, avec des contributions du collectif Berru, par les duos Débora Silva et Slim Soledad, João Pais Filipe et Beatriz Brum ( en coproduction d’ArtWorks), de Grégory Le Lay et Soncopia ».

La vente des billets est actuellement suspendue, et la capacité reste limitée aux détenteurs de billets pour l’édition 2020 n’ayant pas demandé de retour lors de son annulation.

ILYD // MAG