Selon le calendrier de la période de septembre 2020 à janvier 2021 de Trindade, publié aujourd'hui sur le site du théâtre, les représentations de la comédie musicale «Chicago», de Fred Ebb et Bob Fosse, mise en scène par Diogo Infante, reprendront. , avec musique de John Kander, du 2 septembre au 1er novembre.

Entre le 10 septembre et le 25 octobre, sera présenté le spectacle «Amado Monster», une adaptation du roman espagnol du même nom, Javier Tomeo, mis en scène par João Didelet et Marcantonio del Carlo, qui se produisent également.

La pièce dépeint l'expérience d'un homme qui, subjugué par sa mère, seulement à l'âge de quarante-sept ans, postule pour son premier emploi – gardien de nuit dans un garage de banque -, créant de l'empathie avec un autre homme qui a souffert également aux mains d'une mère possessive .

Le 29 septembre, le Teatro da Trindade INATEL présente, intégré à Ciclo Mundos, le groupe Huun-Huur-Tu, pionnier dans la diffusion du chant diaphonique khöömei, qui transporte des sons inspirés des montagnes de l'Altaï en Sibérie centrale-sud, mais aussi pour des collaborations avec Frank Zappa ou Ry Cooder.

Le collectif, formé en 1992, excelle dans le chant guttural et les instruments traditionnels comme l'igil, le khomuz (harpe tuvana) et le dünggür (tambour chamanique).

Le 6 octobre, c'est la journée de Luísa Sobral pour monter sur scène de Trindade pour terminer la tournée de son dernier album original, «Rosa», qui a traversé des lieux et festivals nationaux et internationaux en Espagne, Italie, Pologne, Uruguay, Australie et le Japon.

S'ensuit un autre spectacle musical, le 20 octobre, interprété par le chanteur et poète brésilien Luca Argel, qui, dans un format simple et intime, implique le spectateur dans une intrigue d'histoires chantées, qui passent par des enregistrements allant de la tendresse à l'humour.

Par une voix douce et toujours accompagnée de sa guitare, parfois même des instruments domestiques insolites, le répertoire est majoritairement composé de thèmes originaux de ses deux derniers albums, "Conversa de Fila (2019) et" Bandeira "(2017), mais rappelle également pour de futurs projets.

Intégré dans le cycle dédié à la musique du monde, le compositeur et pianiste français Christophe Chassol revient au Portugal pour présenter, le 27 octobre, sa dernière œuvre.

Malgré un cursus riche en collaborations, Chassol se démarque principalement par son travail avec une technique très spécifique: l '«ultrascore».

Entre le 12 novembre et le 20 décembre, il y aura «Maria, la mère», d'Elmano Sancho, un spectacle théâtral composé de trois textes – «José, le père», «Maria, la mère» et «Jésus, le fils» ”-, ayant comme élément scénique commun un oratoire de la Sagrada Família, et avec Custody Gallego, Elmano Sancho, João Gaspar et Lucília Raimundo dans la distribution.

Revenant aux spectacles musicaux et clôturant les Mondes cyclistes cette saison, le Teatro da Trindade présente, le 24 novembre, les Maîtres Tambours du Burundi, un groupe qui retrouve une tradition locale d'un passé ancestral, présentant une performance de rythmes, de clameurs, danses et acrobaties.

"Ricardo III", de William Shakespeare, mis en scène par Marco Medeiros, arrive sur la scène de Trindade le 26 novembre et reste jusqu'au 31 janvier 2021, pour présenter la célèbre histoire du dramaturge anglais du XVIe siècle sur l'ascension machiavélique au pouvoir, plein de mensonges, de manipulation et de violence, de ce qui est considéré comme le plus sanglant et le plus terrible des méchants.

La pièce présente la performance des acteurs Diogo Infante, Alexandra Lencastre, Carolina Amaral, Diogo Martins, Guilherme Filipe, Lia Gama et Virgílio Castelo, entre autres.

En clôture du programme, Trindade présente «Noite de Debut», un projet de Martim Pedroso, du film «Opening Night», de John Cassavetes, projeté du 21 janvier au 28 mars.

«Noite de Estreia» est un spectacle sur un film qui parle d'un spectacle, et se concentre sur les lieux, les moments et les émotions avant la première, sur la place des femmes dans la société conservatrice et patriarcale, et sur une actrice dans crise existentielle et en lutte avec le personnage qu'il incarne et le monde dans lequel il vit, avec les interprétations de Dalila Carmo, João Reis, Lídia Franco, Luís Lucas, Marcello Urgeghe, Marta Félix et Margarida Bakker.

Le 17 juin, le Teatro da Trindade INATEL a confirmé la réouverture au public en septembre, estimant que les conditions de sécurité pour tous étaient réunies, à la suite des mesures de confinement imposées par le covid-19.

"Une fois que le plan de déconfination des espaces culturels sera connu et que les conditions seront réunies pour que le public, les artistes, les techniciens et les collaborateurs se sentent en confiance et en sécurité à leur retour, l'ouverture du Teatro da Trindade INATEL est confirmée en septembre", a déclaré le théâtre dans une déclaration.

Initialement, lorsque le plan de déconfination a été approuvé (30 avril), qui prévoyait la réouverture des cinémas, théâtres, auditoriums et salles de concert le 1er juin, le Teatro da Trindade a immédiatement annoncé qu'il ne rouvrirait ses portes au public qu'en septembre.

AL // MAG