«Le Sporting est sacré champion, 19 ans après le dernier titre», titre le quotidien sportif français L’Équipe, précisant que «après 19 ans à voir le titre national remporté par des rivaux historiques, le FC Porto et le Benfica, le Sporting a enfin récupéré le national. title ”, après un triomphe 1-0 sur Boavista.

Dans une autre pièce, L’Équipe demande à l’entraîneur Rúben Amorim de souligner: «Comment Rúben Amorim a transformé le Sporting pour remporter à nouveau le titre.»

En Espagne, Mundo Deportivo s’aligne sur le même diapason, rappelant que «le Sporting se proclame champion 19 ans plus tard» et que «l’équipe de Rúben Amorim continue sans perdre en Ligue portugaise, avec deux jours d’avance pour pouvoir terminer le championnat invaincu ».

Le journal Marca souligne les «10 raisons pour lesquelles le Sporting a été champion du Portugal 19 ans plus tard», à un moment où «le FC Porto et le Benfica ont commencé comme favoris, mais ont fini par être les« lions », menés par Rúben Amorim, pour conquérir leur première ligue depuis 2001/02 ».

Rúben Amorim, le champion «  star  », compatriotes Adán et Porro, la compétence dans les matchs avec des rivaux et le fait qu’ils n’aient pas joué dans les compétitions européennes sont quelques-uns des 10 points soulignés par le journal espagnol, qui fait également référence aux affrontements qui ont eu lieu lieu à proximité du stade José Alvalade: «C’est triste quand les images de ceux-ci ne sont plus dans l’actualité.»

Au Brésil, le site Web Globoesporte rapporte qu ‘«avec une foule autour du [estádio] José Alvalade, le Sporting est champion du Portugal après 19 ans »et brise« l’hégémonie du FC Porto et du Benfica », en plus de recevoir« les salutations de l’idole Cristiano Ronaldo ».

Toujours dans les tons «canarinhos», Lance l’appelle «le Sporting a battu Boavista et remporte le championnat du Portugal pour la première fois en près de vingt ans», et le site ESPN met en évidence ce qui a été «l’une des plus grandes réalisations du football européen de la décennie».

Parmi les sports nationaux, le journal A Bola souligne que «le but de Paulinho décide et le Sporting est le champion national», Record appelle le match avec Boavista «le moment d’une vie» et O Jogo se souvient d’avoir remporté le titre national 19 ans plus tard, tandis que le MaisFutebol site Web s’exclame «enfin, champion».

Le Sporting a été sacré champion du Portugal de football mardi pour la 19e fois, 19 ans après la dernière conquête, en s’imposant à la réception à Boavista, par 1-0, avec un but de Paulinho, à la 36e minute du match. 32e tour de la I Liga.

Lorsqu’il reste deux tours à la fin du championnat, les «lions» comptent 82 points, huit de plus que le FC Porto, deuxième, qui détenait le titre.

MO // NFO

Contenu du champion sportif: le titre de la presse étrangère remportée 19 ans plus tard apparaît en premier à Visão.