1-1-e1669908198824-png
31288400_wm-7809784-6508146-jpg

Cena-STE appelle au renforcement des concours pluriannuels pour soutenir les arts

Cena – Syndicat des Travailleurs du Spectacle, de l’Audiovisuel et des Musiciens (STE) a appelé aujourd’hui au renforcement des fonds destinés aux concours pour un soutien durable aux arts.

Plus d’un tiers des structures éligibles au soutien le perdent faute de ressources financières, dans la modalité biennale, a souligné la Cena-STE, dans un communiqué.

Quelque chose qui « représente une perte d’emploi importante dans une zone d’énorme précarité et, par conséquent, finira par appauvrir l’accès de la population à la jouissance culturelle », a déploré le syndicat.

Les six appels d’offres du programme d’appui soutenu 2023/2026 avaient alloué un montant global de 81,3 millions d’euros. En septembre, le ministre de la Culture, Pedro Adão e Silva, a annoncé une augmentation de ce montant à 148 millions d’euros.

Le renforcement, cependant, ne couvrait que la modalité quadriennale, car, selon Pedro Adão e Silva, il y avait « un grand mouvement de candidatures des biennales aux quadriennales ».

Cena-STE a demandé une allocation extraordinaire de fonds dans l’appel d’offres pour le soutien biennal, dans une proportion similaire à l’augmentation survenue au cours de la période de quatre ans, « afin de rétablir le poids relatif de chacune des modalités de soutien », selon sur la même note. .

Le syndicat a également défendu la « disponibilité immédiate » des fonds qui garantissent que toutes les structures jugées éligibles soient prises en charge.

La Cena-STE a également estimé qu' »après la crise générée par deux ans de pandémie, il est essentiel » de maintenir un soutien extraordinaire au secteur de la culture à l’instar de Garantia Cultura.

Doté d’une dotation totale de 53 millions d’euros, Garantia Cultura est un programme de soutien à la création et à la programmation artistique, créé par le Gouvernement dans un contexte de pandémie.

En revanche, le syndicat a mis au défi l’exécutif d’envisager un autre type de soutien, qui n’implique pas d’appels d’offres, pour « les structures qui ont fait leurs preuves dans les collectivités, y compris leur contrôle continu par les entités publiques ».

Plusieurs structures artistiques et structures représentatives des travailleurs de la Culture ont appelé à une « Manifestation pour les Arts » aujourd’hui, à côté de l’Assemblée de la République, à Lisbonne, où le ministre de la Culture est entendu.

La manifestation a été convoquée dans une déclaration, publiée par Ação Cooperatividade, en soutien aux professionnels de la culture et des arts, signée par environ 70 structures artistiques et structures représentant les travailleurs.

La « manifestation pour les arts », pour laquelle il est suggéré que « tout le monde porte du noir et prenne un foulard de couleur, sauf le blanc », a été convoquée une demi-heure avant le début de l’audition du ministre Pedro Adão e Silva devant la commission parlementaire de la culture. , prévu pour 09h00.

Selon les informations disponibles sur le site du parlement, l’audition sera divisée en deux parties : dans la première, le ministre sera entendu sur le soutien soutenu aux arts 2023/2026, suite aux demandes introduites par le PSD, le PCP et BE. La deuxième partie sera une audience régimentaire.

VQ (JRS/CP/MAG/AL) // EJ

Articles récents