S’adressant à Lusa, le directeur exécutif de Casa da Arquitetura, Nuno Sampaio, a révélé que ce protocole, qui court de cette année à 2023, implique les ministères de la Culture, de l’Économie, de l’Environnement et de l’Enseignement supérieur.

« Ce protocole est la reconnaissance par l’État de l’importance de l’architecture en tant que facteur stratégique et différenciant pour le Portugal, ainsi que de sa capacité de transformation », a-t-il déclaré.

Ce soutien financier permettra à la Casa da Arquitetura, dans le quartier de Porto, de réaliser des études et des enquêtes et d’organiser des activités, des débats et des conférences, a-t-il souligné.

Nuno Sampaio a déclaré que le ministère de l’Économie, à travers le Tourisme du Portugal, consacrera 250 000 euros à la Casa da Arquitetura pour la création d’itinéraires touristiques et d’initiatives pour la promotion internationale du Portugal ancrées dans l’architecture, à savoir l’identification et la création de programmes de visite , événements et contenus d’exposition sur l’architecture au Portugal.

Suite au soutien ponctuel accordé à Casa da Arquitectura l’année dernière dans le cadre de sa programmation et de ses activités, l’implication du ministère de la Culture se fait à travers le Fonds de développement culturel et se destine à des activités de réflexion critique, théorique et pratique et à la constitution, déjà en cours, de une collection de collections pour une exposition, un programme d’activités et un catalogue sur les 50 ans de la démocratie portugaise 1974 – 2024, d’un montant également de 250 mille euros.

La participation du ministère des Sciences s’articule autour de la formation doctorale et de l’emploi scientifique, en soutenant dix bourses doctorales par an et en soutenant jusqu’à deux contrats de doctorants, pendant cinq ans.

Pour sa part, le ministère de l’Environnement soutient Casa da Arquitectura à travers le Fonds pour l’environnement, à hauteur de 250 000 euros, visant à renforcer la base de connaissances scientifiques sur l’architecture au Portugal, les études interdisciplinaires et multidisciplinaires dans les domaines de la conception architecturale, de l’ingénierie et de la construction, des matériaux et la pérennité du patrimoine bâti.

Cette coopération entre l’Etat et la Casa da Arquitectura permettra de travailler sur un certain nombre de domaines dans sa programmation, tels que le patrimoine culturel, l’aménagement du territoire, la politique de la ville, le paysage, l’environnement et le tourisme, a souligné le directeur exécutif.

SVF //