Le président du Grupo Desportivo Estoril-Praia, qui célèbre le retour en Liga NOS la saison prochaine après avoir été champion de la Pro League, sera le candidat du PS à la Chambre de Cascais, dirigée par le PSD et le CDS depuis 2001 Alexandre Faria, échevin de cette commune entre 2009 et 2013, assumant les responsabilités des affaires juridiques, de l’audit interne et des relations internationales, tentera d’empêcher un troisième mandat pour le social-démocrate Carlos Carreiras.

La décision a été confirmée mercredi par la Fédération de la zone urbaine de Lisbonne (FAUL) du PS, dirigée par le secrétaire d’État aux Affaires parlementaires, Duarte Cordeiro, ratifiant les choix de conseils socialistes pour plusieurs communes du Grand Lisbonne. Outre Alexandre Faria, les noms de Silvino Lúcio (Azambuja), Ricardo Leão (Loures), Renato Alves dos Santos (Mafra), Fernando Curto (Oeiras) et Fernando Paulo Ferreira (Vila Franca de Xira) ont également été mentionnés.

Parmi ces municipalités, le PS occupe actuellement la présidence de la Chambre Azambuja, où Luís Abreu de Sousa ne se re-dirige pas, étant remplacé par l’actuel vice-président Silvino Lício, et Vila Franca de Xira, où Alberto Mesquita cède la place à l’actuel président de l’Assemblée municipale, Fernando Paulo Ferreira, qui est député à l’Assemblée de la République. Dans les deux cas, les titulaires ont décidé de ne pas se présenter à nouveau alors qu’ils n’en avaient pas été empêchés par l’accumulation de mandats.

Pour Loures, une autarcie présidée par le communiste Bernardino Soares, le député (étant coordinateur des élus socialistes pour le cercle de Lisbonne) et président de l’Assemblée municipale, Ricardo Leão, se présente, tandis qu’à Mafra, dirigé par le social-démocrate Hélder de Sousa Silva avance le leader du banc socialiste à l’Assemblée municipale, Renato Alves dos Santos, et à Oeiras sera Fernando Curto, président de l’Association nationale des pompiers, face à l’indépendant hégémonique Isaltino Morais.

Dans la délibération de la commission politique de la FAUL, «les qualités professionnelles et politiques de tous les candidats» ont été mises en avant, mettant en avant «l’expérience de tous» et «la conviction que la jeunesse et le renouveau seront un élan dynamique dans la vie de chacun. des communes ».

Outre Azambuja et Vila Franca de Xira, le PS exerce les présidences des conseils municipaux d’Arruda dos Vinhos (André Rijo), d’Amadora (Carla Tavares), de Lisbonne (Fernando Medina), d’Odivelas (Hugo Martins) et de Sintra (Basilio Horta) ), la commission politique de la FAUL appelant tout le monde à présenter une nouvelle candidature. Quelque chose qui a été dit être complètement sûr.