«Nous détenons une participation de 22,73% dans BCP, et ce que nous avons fait, c’est en regardant ce qui est la réalité de la banque et le cadre macroéconomique de l’Angola et les défis auxquels l’Angola est confronté, c’était une compréhension que nous devrions faire ici une disposition, qui nous avons fait au Portugal », a déclaré Miguel Maya lors de la conférence de presse présentant les résultats 2020 de BCP (bénéfice de 183 millions d’euros).

Le gérant a souligné que cette provision « ne reflète aucun résultat négatif de BMA », qui a enregistré un bénéfice équivalent à 32,1 millions d’euros, selon les règles comptables utilisées.

Cependant, la contribution de l’opération en Angola, selon les résultats de BCP publiés aujourd’hui, était de -7,2 millions d’euros, précisément en raison de la provision enregistrée au Portugal.

Dans le rapport adressé ce jour par la BCP à la Securities Market Commission (CMVM), on peut lire que les comptes de la banque comportent «des dépréciations, d’un montant de 16,6 millions d’euros, pour investissement dans la participation à Banco Millennium Atlantic (y compris goodwill), visant à faire face aux risques inhérents au contexte dans lequel l’opération angolaise développe son activité ».

La contribution enregistrée par l’opération angolaise s’élève à -7,2 millions d’euros, ce qui est inférieur aux 1,6 millions d’euros positifs enregistrés en 2019.

Quant au Mozambique, le président exécutif de BCP a déclaré qu’il y avait une «très bonne performance», avec une contribution de 66,8 millions d’euros (moins que les 87,7 millions en 2019), avec «un modèle de franchise» très correct, basé sur la relation, proximité et présence dans toutes les provinces et une belle relation avec les clients ».

Cependant, la contribution de BCI a été «naturellement affectée par la baisse de l’activité économique, qui a été significative dans toutes les géographies», avec une «forte dévaluation du metical et aussi une baisse significative du niveau des taux d’intérêt».

La BCP a enregistré un bénéfice de 183 millions d’euros (ME) en 2020, en baisse de 39,4%, contre 302 millions en 2019, et a enregistré 841 millions de provisions pour dépréciation, a été publiée aujourd’hui.

Lors de la conférence de presse de présentation des résultats de la banque, le président exécutif, Miguel Maya, a déclaré que «l’année 2020 a été extrêmement complexe, pleine d’ambiguïtés et d’incertitudes».

JE // RBF

Le contenu BCP fait au Portugal une provision de 16,6 ME sur les opérations en Angola apparaît en premier à Visão.